Accueil Actualités Teliko poursuivi pour un commentaire : Un prétexte fallacieux de la...

Teliko poursuivi pour un commentaire : Un prétexte fallacieux de la chancellerie

Commenter, c’est donner libre cours à ses impressions par rapport à une situation donnée. Et cela, tout le monde en est astreint. Le juge est d’abord citoyen avant que d’être juge. le problème de la chancellerie, c’est de vouloir museler tous les juges pour des raisons que les sénégalais ne tarderont pas à démasquer.

Si le juge Teliko est aujourd’hui poursuivi par le Garde des Sceaux  à cause d’un commentaire sur l’affaire Khalifa Sall, cela voudrait dire que le pouvoir de Macky Sall a largement échoué dans la perspective d’encadrer la Justice dans la quête de son indépendance.

Le cas Teliko devrait édifier les Sénégalais sur la volonté manifeste de l’exécutif de mettre au pas une justice et des juges intègres manipulés à dessein  par la chancellerie.

Le Sénégal serait bien la risée du monde  car poursuivre un juge à cause d’un commentaire sur les vices de forme du procès d’un opposant qu’il aurait émis relève tout simplement de l’ignominie et de l’irresponsabilité.

Teliko n’aurait fait que conforter ce que les juges de la Cedeao ont estimé relativement à la violation du droit de Khalifa Sall d’avoir un procès équitable. Le Chef de l’Etat  fait des commentaires en tant que Première Institution.

Les ministres, Directeurs généraux et autres agents de l’administration font tous des commentaires de tous ordres. Teliko représente l’ensemble des magistrats affiliés à leur association. Il a plusieurs casquettes qu’il pourrait faire valoir sans aucun dommage dans un état de droit.

Mais au Sénégal, le règne de Macky a désacralisé toutes les institutions et contribué à faire tomber le mythe que nos compatriotes avaient des tenants du pouvoir. En effet tout ce qu’il font ne sert qu’à servir leur cause, malheureusement.

Assane SEYE-Senegal7

8 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici