Accueil Actualités Tensions de trésorerie : après le Cese, l’Itie handicapée !

Tensions de trésorerie : après le Cese, l’Itie handicapée !

ITIE

Décidément deaucoup de structures de l’Etat du Sénégal sont confrontées à un réel problème de trésorerie. Après le Conseil économique, social et environnemental qui souffre de tension de trésorerie, voilà que l’Initiative pour la Transparence dans les industries extractives (Itie) est confronté à un déficit budgétaire.

Selon le journal « les Echos », l’alerte a été lancée par un des responsables de l’Initiative pour la Transparence dans les industries extractives (Itie). « Le budget est insuffisant par rapport à la mission. Avec 120 millions par an, c’est assez difficile de remplir notre rôle », a fait savoir la source.

A l’Itie, il se pose non seulement le problème d’un budget insuffisant mais aussi son décaissement qui impactent négativement sur la marche de l’Itie aussi bien sur la prise en charge du personnel que du financement de certaines activités.

Ces déficit budgétaire risque de s’aggraver d’autant plus que les partenaires menacent de plier bagages. « Il y a un réel risque de retrait de certains bailleurs comme la Banque mondiale qui finance par des dons nos activités. Et si l’Etat ne compense pas, cela peut avoir des conséquences négatives sur la réalisation de nos missions », alerte la même source selon « les Echos ».

L’Initiative pour la Transparence dans les industries extractives (Itie) est une des institutions majeures du régime du Président Macky Sall qui en a fait le moteur de veille et de transparence dans la gestion des ressources naturelles.

Abdoul K. Coulibaly – Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici