Teranga Gold : Première société minière en joint-venture avec l’Etat du Sénégal

0

Teranga Gold Corporation exploite la seule mine d’or comportant une usine de traitement au Sénégal, en Afrique de l’Ouest. Sa production de base devrait se situer à environ 250 000 onces d’or annuellement. Mais si l’Etat du Sénégal a jeté son dévolu sur cette société, c’est parce que cette dernière respecte son cahier de charge, remplit les critères fondamentaux alliant professionnalisme, respect des normes environnementales et partage des bénéfices dans le cadre de l’offre d’emploi local.

Teranga Gold s’est révélé très tôt une société minière respectueuse de la loi, des normes environnementales et disposée dès l’abord à l’offre d’emploi tel que spécifié par le cahier des charges que lui a délégué la toute puissance publique. Teranga Gold s’active depuis lustre sur sa vaste concession minière et son portefeuille régional de permis de recherche de 1 055 km2 au niveau des zones aurifères émergentes. En matière de recherches, elle a fait ses preuves et elle dispose d’un potentiel technique et technologique à même de passer de l’étape de recherche à la phase d’exploitation de l’or. Et c’est au regard de tout ce potentiel non moins important que l’Etat du Sénégal s’est décidé le 8 septembre 2015 à nouer un partenariat dynamique avec cette société minière. Les autorités étatiques ont pris la ferme décision de travailler avec Teranga Gold dans le cadre du projet Niakafiri, un projet d’intérêt national. Situé à 6 kilomètres au Sud de la mine de Sabodala Gold Operations (« SGO »),ce projet représente la seule exploitation industrielle d’or à grande échelle au Sénégal. SGO est une société de droit sénégalais détenue conjointement par Teranga Gold Corporation (Teranga) et l’Etat du Sénégal. D’évidence, le développement du projet Niakafiri entre dans le cadre de la réalisation des projets du Plan Sénégal Emergent (PSE) dont l’objectif est de développer l’économie en soutenant la croissance des secteurs public et privé. Depuis 2012, Teranga a injecté, dans l’économie sénégalaise, environ 270 milliards de FCFA en termes d’emplois locaux, d’approvisionnement, d’investissements dans les infrastructures et initiatives communautaires et de paiements versés au Gouvernement sous forme de taxes et de redevances. Ce qui démontre à suffisance l’importance que l’Etat du Sénégal accorde à cette société qui respecte scrupuleusement son cahier de charge mais aussi et surtout les normes internationales en matière de recherche et d’exploitation de l’or.
Assane SEYE-Senegal7

Leave a comment