Accueil Actualités Thiaroye : Un mort après une bagarre entre voleurs  

Thiaroye : Un mort après une bagarre entre voleurs  

Fait insolite. Le camp militaire de Thiaroye, dans les bâtiments abandonnés par les soldats, a été le théâtre d’un drame. Tard dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mars, selon l’Observateur, «la bande de jeunes s’infiltre dans les dépôts de légumes et réussit à mettre la main sur un sac de patates. L’un d’entre eux, Salif, devait se charger de la vente et de la répartition du butin. Mais, les voleurs ne tomberont pas d’accord sur le prix de vente du butin.

Salif propose 5 000 francs Cfa pour la vente. Mais, les autres s’y sont opposés et voulaient plus. Une dispute éclate, le ton monte. Puis, un ressortissant guinéen, membre du gang, refuse catégoriquement les 5000 francs Cfa proposés par Salif. C’est dans ces circonstances qu’il sera poignardé et succombe à ses blessures.

Puis, les membres du gang décident de cacher le corps. Ils choisissent de le déplacer vers le centre commercial, situé dans le même camp militaire de Thiaroye et l’abandonnent sur les lieux. Ensuite, Salif et ses complices tentent de se disperser en attendant le matin, pour écouler le sac de patates.

 Dans leur précipitation, ils attirent l’attention des passants. Des clients qui arrivent dans le centre commercial, découvrent le corps sans vie du jeune Guinéen. Ils prennent en chasse les malfaiteurs et réussissent à neutraliser Salif. De peur d’être dénoncés, les autres membres du gang s’attaquent à la foule. Armés de couteaux, ils libèrent Salif.

Alertée, la police mettra la main sur Moussa et Daouda. Salif et Lat ont réussi à s’échapper. Le journal indique que la bande à Salif est recherchée par la police.

Senegal7