Accueil Actualités Thierno Alassane Sall ancien ministre : « L’option meilleure…c’était de ne pas...

Thierno Alassane Sall ancien ministre : « L’option meilleure…c’était de ne pas donner Rufisque off shore.. »

Ayant pris part à  la cérémonie de dédicace  du leader de Pastef, Ousmane Sonko, Thierno  Alassane Sall, ancien ministre de l’énergie a magnifié l’œuvre produite avant de revenir sur le dossier Total  qui la a valu son départ du gouvernement.

Après avoir magnifié le brûlot pondu par l’ancien inspecteur principal des impôts, Ousmane Sonko, l’ancien ministre de l’énergie, Thierno Alassane Sall est revenu sur les raisons de son départ du gouvernement. Ainsi sans langue de bois, il a indiqué qu’on lui a reproché d’avoir voulu favoriser une même compagnie, alors que l’Etat avait opté pour la diversification. « Je dois rappeler que cette même société dont ils m’accusent d’avoir choisie, ce qui n’est pas vrai, avait déjà trois blocs par le passé. C’est pendant que j’étais ministre du département qu’on lui a retiré l’un des blocs. »Cette précision faite, le nouvel opposant au régime explique : « L’option fondamentale qui était la meilleure pour notre pays, c’était de ne pas donner Rufisque offshore profond qui était devenu le plus attractif  au monde. En effet, avec les autres découvertes qui ont été faites, les gens savent qu’il y a de fortes probabilités qu’il y ait également du pétrole dans cette zone. C’est pourquoi il y eut une ruée de tous les majors qui avait déserté le Sénégal. Des lors, il fallait geler les autorisations, attendre que l’on commence à avoir des retombées avec Sangomar et  Kayar. (…).Et d’ajouter, il n’y avait aucune urgence à le céder. »

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici