Accueil Contribution Thierno Bocoum : « Une conspiration contre Mame Makhtar Gueye… »

Thierno Bocoum : « Une conspiration contre Mame Makhtar Gueye… »

Thierno Bocoum 696x391

Le leader du mouvement « Agir » apporte son soutien à Mame Makhtar Gueye face à ce qu’il qualifie de « conspiration » pour promouvoir la débauche. L’intégralité de sa contribution :

Avec l’affaire de la fille de Mame Moctar Guèye, nous constatons une démarche vicieuse qui prend de plus en plus son bonhomme de chemin dans notre pays et à laquelle il faudra impérativement faire face. Il y a apparemment une conspiration sur une grande échelle voulant tout salir pour que la promotion de la débauche ne soit pas entravée.
L’histoire de la fille de ce Monsieur reconnu comme défenseur des valeurs, est aujourd’hui un sujet privilégié avec en toile de fond l’image plaquée d’un donneur de leçons qui abrite dans sa maison quelqu’un qui incarne les contre-valeurs qu’il réprouve. Voilà l’image caricaturée qui voudrait être utilisée pour le faire taire et faire taire tout autre donneur de leçons pour que les barrières de la critique soient levées et que la peur change de camp.

Je ne suis pas toujours d’accord avec Mame Moctar dans son approche et ses méthodes mais je conçois que le fait de s’arroger la mission de se battre pour la protection de nos valeurs et de notre culture en fait une personne valeureuse et à protéger.
Ils ne sont plus nombreux ceux qui prennent ces genres de risques. Ah oui c’est devenu un risque que de faire face à une industrie de la débauche qui étale ses tentacules jusque dans des milieux insoupçonnés.

A supposer que ce qui a été dit sur la fille soit vrai, cela n’enlèverait en rien le mérite de Mame Moctar Guèye. Il peut bel et bien faire partie des parents dont les enfants se sont égarés de l’étau éducationnel construit avec abnégation et rigueur.
Il a le devoir de défendre sa fille et d’être à ses côtés mais ses faits et gestes ne l’engagent nullement.

Qu’il continue de se battre pour la protection des valeurs et le soutien à sa fille afin que le mensonge ne prenne jamais le dessus sur la vérité, qu’elle lui soit favorable ou pas.

Thierno Bocoum