Accueil Actualités Tobène: Empêché de diriger la prière, l’Imam porte plainte contre 17 jeunes

Tobène: Empêché de diriger la prière, l’Imam porte plainte contre 17 jeunes

Tobène fait encore parler de lui. Une affaire opposant l’Imam de la localité, Pathé Niang et 17 jeunes défraie la chronique dans cette contrée. A l’origine, une plainte déposée par l’imam contre ces 17 jeunes qui l’empêcheraient de diriger les prières.

Entendus entre samedi et mercredi derniers, les jeunes ont botté en touche, jurant que l’Imam a été destitué « régulièrement et démocratiquement », par l’ensemble des populations, au terme d’une Assemblée générale régulière qui a fait l’objet d’un Procès-verbal (PV), rapporte Les Échos.

Dans la foulée, les jeunes soupçonnent l’Imam Niang de trahison dans l’affaire contre les ICS. Le religieux serait de connivence avec la gendarmerie lors de l’arrestation, le 20 août dernier, de 22 manifestants dont 3 chefs de village de Tobène, Keur Maguèye et Maka Dieng, qui ont été placés sous mandat de dépôt pour trouble à l’ordre public par actions diverses, participations à un attroupement, violence et voie de fait à agents dépositaires de la force publique et rébellion.

Les forces de l’ordre avaient fait une descente musclée à Tobène alors que des manifestations contre la délimitation des six hectares de terres de Tobène du projet d’extension des ICS, avaient éclaté.

Ils ont tous été relaxés au bénéfice du doute. Le juge avait alors  renvoyé la poursuite du chef d’incitation à la rébellion par le biais d’un système informatique.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici