Toubacouta: Le sous-préfet exige le salut militaire au commandant  sur une scène de suicide

0

Le torchon brûle entre le sous-préfet de Toubacouta, Amath Saiko Ly et le commandant de brigade de gendarmerie de Sokone, El Hadji Diémé. Le déclic de cette situation de tension entre l’autorité administrative territoriale et celle militaire locale remonterait cependant aux préparatifs des festivités, marquant la célébration de la fête de l’indépendance du pays du 4 avril dernier dans la localité.

Mais, la goutte d’eau de trop de cette guéguerre a été la journée d’hier, lorsque les deux personnalités de l’Etat se sont retrouvées à Keur Mama Lamine. Les deux hommes étaient sur la scène du suicide par pendaison du vieux Ousmane Danso 68 ans selon Les Echos. D’après les  témoins ; « Le commandant de brigade a dit au sous-préfet, « Nous ne sommes pas dans une cérémonie, je suis en service de police judiciaire de grâce, n’entravez pas mon enquête ».

 

Ngoya Ndiaye-Senegal7

Leave a comment