Accueil Actualités Trafic aérien mondial: Le retour à la normale possible qu’après 2024 (Iata)

Trafic aérien mondial: Le retour à la normale possible qu’après 2024 (Iata)

« La chute du trafic en 2020 sera de 63% contre 55% auparavant », estime l’Iata. La crise engendrée par la pandémie de la Covid-19 continuera ainsi d’impacter plusieurs secteurs notamment celui du transport aérien.

Le trafic aérien mondial ne retrouvera pas son niveau d’avant-crise avant 2024, en raison notamment des incertitudes sur les ouvertures des frontières qui pèsent sur les voyages internationaux, a indiqué mardi l’Association internationale du transport aérien (Iata).

« Nous estimons maintenant que le niveau (de trafic) de 2019 ne sera pas atteint avant 2024, soit un an plus tard que ce que nous avions prévu précédemment », a déclaré Brian Pearce, le responsable financier de l’Iata, au cours d’une conférence de presse.

Il a invoqué un rétablissement du trafic plus lent que prévu en mai et en juin et les incertitudes qui demeurent sur la levée des restrictions aux frontières.

« Les projections dépendent beaucoup de la manière dont les pays contrôlent le virus », a-t-il noté, estimant que l’arrivée d’un vaccin contre le Covid-19 pourrait améliorer la situation des compagnies aériennes.

Senegal7 avec France24

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici