L'Actualité en Temps Réel

Trafic de passeports diplomatiques impliquant des députés: les présumées victimes convoquées le 18 novembre

0

Les choses bougent dans l’affaire du trafic de passeports diplomatiques impliquant deux députés de la mouvance présidentielle, en l’occurrence, Mamadou Sall et Boubacar Biaye. D’ailleurs l’Assemblée nationale a levé  leur immunité parlementaire mardi. Les quatre (4) présumées victimes d’El Hadji Diadji Condé, cerveau du réseau, sont convoquées par le juge d’instruction du Deuxième cabinet du tribunal de Grande instance hors classe de Dakar. Elles seront auditionnées , le 18 novembre, sur le fond du dossier, informe L’Observateur. 

Il s’agit d’O.Touré, N.Camara, F.B. Diallo et N.Sylla. Suite à leurs plaintes, le présumé cerveau du réseau a été arrêté. Auditionné, El Hadji Diadji Condé avait cité les deux députés de la mouvance présidentielle comme étant ses collaborateurs dans ce trafic de passeports diplomatiques. Dans ces aveux, le mis en cause avait soutenu que ces dames ont été présentées comme des épouses de ces députés afin de les faire voyager en Europe.
Dans les colonnes de L’Observateur, l’un des députés cités dans cette affaire, à savoir  Mamadou Sall , a déclaré que : «  Si les parties civiles sont convoquées, ça ne devrait pas tarder pour nous. Ce sera pour bientôt (…). Une fois entendus au fond, on dira ce que l’on sait de tout ça. Et j’ai hâte, car c’est éprouvant de voir des gens qui ne nous connaissent même pas, passer leur temps à parler de nous. On supporte, mais ça fait très mal » a-t-il indiqué.
Diaraf DIOUF Senegal7
laissez un commentaire