Trafic de passeports diplomatiques : les députés Biaye et Sall jugés le 17 mars prochain

0

 dans moins de deux jours. Leur procès a été fixé au 17 mars prochain, renseigne Les Echos.

seront jugés dans moins de deux jours. Leur procès a été fixé au 17 mars prochain, renseigne Les Echos. L

Les députés Boubacar Biaye et Mamadou Sall cités dans l’affaire du trafic présumé de passeports diplomatiques seront jugés dans moins de dix jours. Leur procès a été fixé au 17 mars prochain, rapporte Les Echos.

Les députés Boubacar Biaye et Mamadou Sall  feront face au juge, avec leurs coaccusés Sadio Dansokho et l’homme d’affaires El Hadji Diadji Condé. Ce sera le 17 mars prochain, informe le journal Les Echos.  Cependant, informe le journal, ce ne sera pas une mince affaire pour les députés, car il leur faudra de sérieux arguments pour se tirer des griffes des juges ou plutôt du Parquet.

En effet, le juge d’instruction, dans son ordonnance définitive, a retenu les mêmes chefs d’inculpation visés au départ par le procureur dans réquisitoire introductif, notamment : association de malfaiteurs, escroquerie, blanchiment de capitaux, faux et usage de faux dans un document administratif et faux et usage de faux en écritures publiques authentiques. Des infractions graves qui, si elles sont retenues par le Juge, auraient des conséquences graves quant à l’avenir des deux parlementaires.

Pour rappel, le cerveau de la bande ,dans l’affaire du trafic présumé de passeports diplomatiques ,El hadji Mamadou Condé a été inculpé et placé sous mandat de dépôt par le juge du deuxième cabinet du tribunal de grande instance de Dakar ,le 13 septembre 2021.Ce dernier a mouillé les députés membres de la majorité Bénno Bokk Yakaar (BBY),Boubacar Biaye et Mamadou Sall. Pire, une perquisition effectuée à son domicile aura permis aux enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC),de découvrir plusieurs passeports ordinaires mais encore des copies de passeports diplomatiques dont celui de Mamadou Sall et de quelqu’un présenté comme étant le fils de Boubacar Biaye. Ils ont aussi trouvé des copies de bulletins de paiement d’indemnités parlementaires.

Boubacar Biaye a été placé sous mandat de dépôt le 31 janvier dernier. Auparavant son collègue Mamadou Sall était envoyé en prison le 21 décembre 2021.

Diaraf Diouf Senegal7

Leave a comment