L'Actualité en Temps Réel

Trafic de passeports: la grosse découverte de la DIC sur les  »fantômes »

La DIC a fait de nouvelles découvertes dans l’affaire du trafic de passeports diplomatiques, impliquant les députés, Boubacar Biaye et Mamadou Sall.

Selon le quotidien Libération, les bénéficiaires des passeports diplomatiques sont des « fantômes » qui ont été présentés comme étant les enfants et l’épouse du député El Hadji Mamadou Sall.

Il s’agit d’Oumar Sall, né le 13/01/1999 à Salémata, Moussa Antoine Sall, né le 26/12/2014 à Kédougou, passeport diplomatique numéro 15SSo1743, Aïssatou Sall, née le 10/10/2001 à Kédougou, passeport diplomatique numéro 15SSo1446 et Sady Wagué, née le 13/04/ 1999 à Tianguetto, qui a aussi son passeport sous le numéro 17DDo5595.

Ces derniers, qui n’ont aucune existence légale, ont bénéficié de ces passeports depuis 2018. Tous ont été présentés comme étant les enfants et l’épouse (Sady Wagué) de Mamadou Sall qui a signé des autorisations parentales à ses «fils» pour quitter le pays.

Ce qui est cocasse dans cette affaire, Sady Wagué, «épouse» du député Mamadou Sall a le même âge qu’Oumar Sall présenté comme son «fils». Elle a aussi 2 ans de plus que sa « fille » Aïssatou Sall.

Les bénéficiaires de ces passeports diplomatiques sont inconnus de la base de données de la Direction de l’autonomisation du fichier (DAD) et de la Direction des Passeports.

Les copies des passeports diplomatiques ont été envoyées au ministère des Affaires étrangères pour authentification.

Il ressort des résultats que tous les documents et titres de voyage ont été délivrés par son bureau dédié.

Fanta DIALLO BA-senegal7