Accueil Actualités Trafic international de drogue : Un Procureur spécial nommé pour contrer la...

Trafic international de drogue : Un Procureur spécial nommé pour contrer la menace

Ocrtis 0003

Il semblerait que les autorités de notre pays aient enfin pris conscience de la plaque tournante du trafic international de drogue que constitue Dakar. Non seulement des Tonnes de cocaïne ont été saisies pour la seule année 2019,mais que les commanditaires restent toujours tapis dans l’ombre des convoyeurs. C’est dans ce cadre que le Chef de l’Etat a mesuré la capacité de nuisance des cartels au point de mettre en place un Procureur spécial qui aura en charge l’Octris.
Depuis quelques temps, l’on ne parle que de la saisie record de drogue au Port de Dakar et au niveau des postes frontaliers de notre pays. Pour la seule année 2019,Dakar a battu le record de saisie de drogue dure (Cocaine, hashich, chanvre indien…).Non seulement plusieurs Sénégalais ont été arrêtés après la découverte de 789 kilos de cocaïne au Port, mais aussi d’autres nationalités ont été arrêtées, gardés en prison, puis libérés sans qu’on puisse en comprendre
le pourquoi. Mais le plus cocasse dans cette affaire, c’est que celui qui est considéré comme le cerveau de l’importante quantité de drogue saisie par la douane au port de Dakar, Ibrahima Thiam alias «Toubeye» s’est rendu chez le doyen des juges. Non seulement pour se constituer prisonnier, mais aussi pour sauver sa peau face aux menaces de mort de la part des cartels de la drogue l’accusant d’avoir «torpillé» le convoi de Dakar. Suffisant pour comprendre que la capitale Sénégalaise demeure toujours une plaque tournante du trafic international de drogue. S’il est vrai que les autorités douanières ont toujours minimisé ce trafic, le Président Macky a pris la pleine mesure de la gravité de la situation. Et pour contrer cette menace qui n’est pas des moindres, il a décidé de faire de l’Octris une office anti-stups mais aussi et surtout nommer un Procureur spécial en charge du trafic de drogue. Ce qui va permettre de mieux appréhender tout ce qui est lié à la drogue et de lutter intensément pour maitriser ses filières en rapport avec Interpol et Fbi. Le seul hic dans cette affaire, c’est que des commanditaires de cette importante saisie de drogue au Port de Dakar supposés être de gros bonnets restent toujours embusqués .Diantre !
Assane SEYE-Senegal7