Travaux d’interconnexion OMVG : Signature d’un contrat de cession d’énergie de 30MW entre Senelec et NAWEC

Le Directeur Général de Senelec Papa Mademba Bitèye et le Directeur Général de Nawec, société gambienne d’électricité, ont signé ce jeudi 31 mars 2022, un contrat de cession d’énergie de 30MW. La cérémonie s’est déroulée en présence des autorités gambiennes et des membres du Comité de Direction de Senelec.

Dans le cadre de la coopération entre le Sénégal et la Gambie, Senelec cède de l’énergie à NAWEC depuis le 25 août 2017 à travers le réseau moyenne tension de Keur Ayip et de karang pour une puissance initiale de 3 mega watt qui a évolué jusqu’à 4 mega watt. Cette cérémonie solennel de signature de contrat de cession d’énergie électrique est une extension de la coopération démarré depuis 2017 entre Senelec et NAWEC.

Entre la Gambie et le Sénégal, c’est l’histoire de deux pays unis par les peuples et par les liens d’amitié, de fraternité et de familiarité. C’est le cas des chefs d’Etat Macky Sall et Adama Barrow qui entretiennent des relations fraternelles empreintes de cordialité. C’est ce qui est ressorti de la signature du contrat de cession d’énergie qui s’est déroulée ce jeudi 31 mars 2022 à Dakar.

Le Directeur Général de NAWEC a rappelé les périodes sombres vécues par la Gambie à l’avènement du président Adama Barrow, avec des coupures intempestives d’électricité ayant occasionné des émeutes. À l’époque, la Gambie s’était tourné vers le Sénégal pour approvisionner la Gambie via Keur Ayib. Cela avait beaucoup soulagé les Gambiens puisque nous étions dans des difficultés.

A force de continuer les négociations, Senelec a encore accepté de fournir de l’électricité en passant par Karang. Il en est de même aujourd’hui avec la signature de ce contrat de cession d’énergie qui, dans le cadre des travaux d’interconnexion de l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie, va permettre d’alimenter la Gambie via Bassé.

Pour le Directeur General de Senelec Papa Mademba Bitèye, ce contrat de cession d’énergie permet d’injecter une puissance de 30 MW qui peut atteindre 50 MW en l’espace de 5 ans.

Il a souligné que ce contrat de cession n’entre pas dans le cadre d’un business project, mais obéit à une logique éthique et de solidarité entre deux pays frères.

A.K.C – Senegal7