Accueil Actualités Tribunal: Khalifa Sall évalue ses avoirs  

Tribunal: Khalifa Sall évalue ses avoirs  

Sur interrogation de ses propres avocats que le maire de Daka a montré comment il gagne son argent, Khalifa Sall est revenu, ce lundi 12 février sur ses avoirs et sur ses activités pour avoir de l’argent. Khalifa Sall qui déclare qu’il est consultant auprès d’organismes internationaux comme les Nations Unies, parlant de 55.000 dollars, 80.000 euros et 12.000.000 FCFA qu’il a gagné et que tout cela est justifié, donc, rein au monde, il ne détournera pas de deniers publics.

Egalement, il a évoqué son problème avec le pouvoir en place qui l’a neutralisé afin que les projets de la ville de Dakar ne se réalisent guerre.

Il s’agit entre autres projets : le pavage de la Ville, l’équipement en gazon synthétique des stades et terrains des 19 communes de la capitale, la réfection de la Place de l’Indépendance, la gestion des ordures entre autres.

 Pour le pavage de la capitale, il a évoqué un investissement de 15 milliards F Cfa, indiquant que cela faisait travailler directement plus de 1000 jeunes.

Et Khalifa Sall de préciser que c’est une entreprise étrangère, notamment Burkinabé, qui avait gagné ce marché.

A en croire le maire de la capitale Sénégalaise, «cette asphyxie financière ne provient que de la rétention des impôts. C’est pourquoi nous avions contourné ce problème en contractant des prêts au niveau des banques et le percepteur avait son chéquier au niveau de la Cbao, mais ce n’est plus le cas. Je suis un homme politique. Je mène un combat politique et le régime en place utilise tous les moyens de nous entraver. C’est à nous aussi de trouver les moyens de les surmonter».

Sur la question de l’agent judiciaire de l’Etat, Antoine Diome, lui demandant quelle est la mission de la Mairie de ville, Khalifa Sall précise : «nous sommes un démembrement de l’Etat. Nous sommes au même titre que l’Etat. C’est à dire, au service de la population. Pour la vente du cinéma El Mansour, acheté par Mamadou Diop en 1996 à 50 millions, nous nous sommes plaints devant la Cour suprême, mais l’agent judiciaire se constitue encore contre nous».

 

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments