Trois organisations africaines préoccupées par les sanctions contre le mali

0

Afrikajom Center (Sénégal), le Groupe d’études et de recherches sur la démocratie et le développement économique et social (Bénin) et l’Union des journalistes de la presse libre africaine (Côte d’Ivoire) expriment, dans une déclaration, leur préoccupation face à la situation au Mali et la stabilité de la région, à la suite des sanctions infligées à ce pays par la CEDEAO.

Le 9 janvier dernier, les chefs d’Etat de la CEDEAO, réunis à Accra, au Ghana, ont pris la décision de fermer les frontières avec le Mali au sein de l’espace régional. Ils ont aussi annoncé la suspension des échanges commerciaux à l’exception des produits essentiels.

L’organisation régionale a également décidé de couper ses aides financières et de geler les avoirs du Mali à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Ces sanctions ont été prises en guise de protestation contre la décision de la junte de continuer à diriger le Mali pendant cinq années, note l’Aps.

Assane SEYE-Senegal7

Leave a comment