L'Actualité en Temps Réel

Tueur implacable : La Covid-19 repousse les frontières de la connaissance scientifique !

L’origine de la Covid-19 demeure toujours un mystère pour les scientifiques du monde. Américains et Chinois se sont  mutuellement accusés d’être à l’origine de cette maladie pandémique tout au début de son enclenchement. Mais au gré du temps, les Yankee se sont ravisés après plusieurs recherches et études sur ce virus. Selon ces derniers, l’origine de cette maladie ne  procède pas d’une  manipulation génétique. A raison ou à tort,la communauté scientifique  reste  de marbre sur cette étude. Seulement du côté des industries pharmaceutiques, c’est la bamboula puisqu’il faut bien que les éventuels candidats à la mort lèguent des milliards et des milliards de dollars aux lobbies pharmaceutiques du monde en termes de profits vaccinaux !

 

Des chercheurs et des médecins des quatre coins du monde ont toujours dénoncé la volonté des industries pharmaceutiques de repousser les frontières de la maladie, voire d’en créer, dans le seul but d’accroître le marché et d’augmenter leurs profits. Car, il faut toujours “semer” la mort pour au final en récolter des profits énormes sur les vaccins et autres thérapeutiques pharmaceutiques susceptibles  de soulager les éventuels candidats à la mort.L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est d’avis que le Covid-19 serait parti d’un marché d’animaux à Wuhan en Chine. Le patron de l’agence fédérale coiffant tout le système sanitaire américain reconnaît qu’en raison d’un nombre insuffisant de tests de dépistage, certaines personnes (américains) décédées du Covid-19 tout au début de la pandémie n’ont pu être identifiées comme telles. Leur décès aurait même été attribué à la grippe saisonnière. Suffisant pour que le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, Lijian Zhao, sur son compte Twitter s’emballe à l’époque. « Le directeur des CDC reconnaît que des Américains déclarés morts de la grippe ont été testés positifs au nouveau coronavirus »,  avait affirmé le diplomate chinois, estimant ainsi que des cas de Covid-19 auraient donc pu précéder les premiers cas en Chine ». Ainsi, Américains et Chinois se pointaient du doigt quant à l’enclenchement de cette pandémie. La problématique reste entière à la face du monde. L’analyse des génomes du Covid-19 aurait révélé une origine double du virus. On ignore encore si cette recombinaison s’est faite chez un pangolin ou une chauve-souris, ni dans quelles conditions elle a eu lieu. Ça, c’est l’avis de bon nombre de scientifiques. Mais le constat est  que le monde connait le nombre de morts que le Coronavirus continue de semer de par le monde mais l’inconnue est qu’on ne sait pas quand est-ce que  cette spirale macabre va s’arrêter. Seulement en attendant, via leurs gouvernements, les Industries pharmaceutiques se font la guerre autour des vaccins qui devront freiner ce « tueur » implacable. Un tueur qui ne cesse de lésiner sur ses prouesses d’ennemi invisible, rapide et furtif. Dans cette course effrénée contre la montre, les laboratoires pharmaceutiques du monde entier se livrent une concurrence effroyable. Seulement avec l’apparition du nouveau variant Delta et les mutations de la maladie en fonction de la géopolitique mondiale, les Américains en sont arrivés à écarter la thèse génétique. Ils écartent en effet toute manipulation génétique sur l’origine de cette maladie. Ce qui met fin pour le moment à la polémique qui les opposait aux chinois sur l’origine de cette pathologie. Mais les scientifiques du monde ne sont pas pour autant convaincus de cette étude des Yankee qui pourrait  s’avérer fausse dans le temps .Etant entendu que l’apparition de cette maladie à l’échelle planétaire cache toujours des zones d’ombre dont on ne sait pas si c’est de l’ordre subjectif ou de l’ordre inexploré.Mais, au delà du problème de santé publique qu’elle pose à l’échelle planétaire, les industries pharmaceutiques brassent des milliards et des milliards de dollars dans la production des vaccins.En attendant, la maladie continue de “semer” assez de morts sur la terre ferme. Les remèdes vont ensuite suivre !

 

Assane SEYE-Senegal7