Accueil Actualités UCAD: Le Collectif des amicales s’oppose à la fermeture du campus social...

UCAD: Le Collectif des amicales s’oppose à la fermeture du campus social voulu par l’assemblée de l’université

Le Collectif des amicales de l’UCAD est monté au créneau pour contester la décision du Conseil restreint de l’Assemblée de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar s’est réuni ce mercredi 14 avril 2021 en visioconférence sous la présidence du Recteur, le Professeur Ahmadou Aly Mbaye. A l’issue de cette rencontre, le conseil a décidé de la fermeture du campus social suite aux violences entre étudiants qui se sont soldées par le décès d’un « étudiant ».

« Le Collectif des amicales de l’UCAD récuse et refuse toutes velléités de fermeture du campus social, habitat des étudiants venant d’horizons diverses », signale le Collectif des amicales de l’UCAD qui condamne la violence qui gagne du terrain au sein des campus universitaires.

Aussi, « Le Collectif des amicales de l’UCAD, rejette toutes tentatives de suspension des amicales de l’UCAD, entités qui constituent les derniers remparts contre les dérives de cette administration universitaire déboussolée et sans expérience ».

Mieux, le Collectif des amicales de l’UCAD exige la dissolution de la commission chargée de réfléchir sur le statut des amicales d’étudiant sans ces derniers. A noter que cette commission a été mise en place par le Conseil restreint de l’Assemblée de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar.

Le Collectif des amicales de l’UCAD est la structure qui regroupe en son sein l’ensemble des amicales de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, pour la défense des droits et libertés des étudiants du Sénégal en général et de sa communauté estudiantine en particulier.

Les étudiants restent droit dans leurs bottes et exigent le rétablissement de leurs « droits » sans quoi ils se feront entendre.

« Si les mesures conservatoires et un dialogue transparent et permanent ne sont pas enclenchés, il s’en suivra à compter d’une date qui vous sera communiquée des évènements qui iront dans le sens de rendre à l’étudiant ce qui lui revient de droit », informe un communiqué parvenu à Senegal7.

A.K.C – Senegal7