Ugb : Les étudiants de l’Ipsl décrètent une semaine sans cours

1

Après un mot d’ordre de 96 heures de grève, les étudiants de l’Institut polytechnique de Saint-Louis de l’Université Gaston Berger (Ugb) sont passés à la vitesse supérieure. Ils ont décrété une semaine de cessation des cours, à compter de ce lundi 15 avril.

Ce mouvement d’humeur a été entamé « en guise d’alerte » devant l’attitude jugée « irresponsable » de l’administration de leur école.

« Nous avons une administration irresponsable et désorganisée et les étudiants en souffrent beaucoup. Même pour retirer son relevé, l’étudiant ne sait même pas vers qui se diriger », a dénoncé le délégué de l’Ipsl, Saër Bâ, qui s’est confié à nous.

Les grévistes demandent à l’autorité de prendre ses responsabilités.

« Nous ne pouvons pas comprendre, depuis la signature du décret instituant l’Institut polytechnique de Saint-Louis (en 2012), que rien n’est fait, peste Saër Bâ. Les autorités sont invitées à prendre leur responsabilité pour organiser l’administration. »

Le représentant des étudiants de marteler : « Nous ne pouvons pas continuer dans cette situation-là. »

L’Ipsl a été créée en 2012, en vue de faire émerger dans la région Nord un pôle d’ingénierie d’excellence de classe internationale.

Show Comments (1)