Un cinéaste russe : « Il vaut mieux être pendu pour sa loyauté, que d’être récompensé pour sa trahison »

C’est un cinéaste russe primé, Nikita Mikhalkov qui a fait son propre discours au peuple russe –un parallèle avec le discours de Zelensky au Congrès, peut-être. Ce cinéaste russe reste en effet formel dans son approche de la guerre Russo-ukrainienne.

« je suis personnellement convaincu que ce n’est pas une guerre entre la Russie et l’Ukraine, ce n’est pas une guerre entre la Russie, l’Europe et les Etats-Unis. Ce n’est pas une guerre pour la démocratie  dont nos partenaires veulent nous convaincre.

C’est une tentative globale, et peut-être  la dernière, de la civilisation occidentale, d’attaquer le monde russe, l’éthique orthodoxe, sur les valeurs traditionnelles. Celui qui a été élevé sur ces valeurs n’acceptera jamais ce qu’ils nous proposent, du mariage homosexuel, à la légalisation du fascisme.

La guerre est une chose terrible. Je ne connais pas une personne normale qui pense que la guerre est une bonne chose. Mais l’Ukraine, l’Europe et les Etats-Unis ont commencé à se préparer à cette guerre dès 1991…

Il ya deux façons de sortir de cette situation : soit nous nous défendons, soit nous cessons d’exister. Enfin, je vous offre les sages paroles d’un homme intelligent : « Il vaut mieux être pendu pour sa loyauté, que d’être récompensé pour sa trahison ».

Assane SEYE-Senegal7