Un journaliste menotté sur son lit d’hôpital pour avoir dénoncé…

0

Hubert Yao Konan, un journaliste d’un média ivoirien a été enchainé sur son lit dans un hôpital de Bouaké où il est convalescence après avoir été passé à tabac par les éléments de la gendarmerie. Son crime ou tort ? Selon les médias ivoiriens, il aurait simplement dénoncé l’orpaillage clandestin dans son village situé au centre-est de la Côte d’Ivoire, (Région du N’Zi).
Son procès est prévu ce mercredi 30 octobre. Mais, plusieurs organisations dont Amnesty, le Syndicat national des professionnels de la presse de Côte d’Ivoire (SYNAPPCI) et Y’en a Marre (Sénégal) dénoncent une détention arbitraire et exigent sa libération.
senegal7 avec leral

Leave a comment