Accueil Actualités Un milliardaire Russe placé sous contrôle judiciaire

Un milliardaire Russe placé sous contrôle judiciaire

Après une mesure de garde à vue pour détournement d’objets saisis et blanchiment d’argent, A. Bektemirov a été libéré et placé à nouveau sous contrôle judiciaire, après un retour de parquet. Le milliardaire Russe gérait une société qui est tombée en faillite.

 

En 2016, A. Bektemirov, un entrepreneur Russe, avait inauguré en grande pompe à Sangalkam, une usine de transformation de poisson dénommée ‘’Atlantik Sea Food’’.  C’était le fruit d’un investissement de plus de 10 milliards de francs CFA. En présence, entre autres du Président de la République Macky Sall, d’autres autorités du pays, le magnat Russe avait promis d’en faire une plateforme de référence en Afrique de l’ouest. Il avait promis d’employer 400 personnes, avec une production journalière de 300 T. Seulement, un mois après l’inauguration, il s’est retrouvé avec seulement 20 employés, des journaliers et non des contractuels qui ne produisaient que 20 T au lieu des 300 annoncées.

Selon toujours nos sources, 3 mois après, l’usine n’avait plus d’eau ni d’électricité. Tout a été coupé, faute de paiement de factures, avancent nos informations. En 2017, la structure a définitivement fermé ses portes. Elle s’est présentement reconvertie dans la commercialisation de glaces alimentaires importées, la marque ‘’TAGLACE’’ dont les vendeurs sillonnent les rues de Dakar sur des vélos.

Selon toujours nos interlocuteurs, quand l’usine est tombée en faillite ‘’supposée’’ ou ‘’réelle’’, vue que les choses sont allées très vite pour un tel investissement, M. Bektimiro est accusé d’avoir détourné des actions et volé du matériel appartenant aux sociétés ‘’ENGINEERING AG SUARL’’ et ‘’HONG-KONG BALTIC SHIPPING COMPANY SA’’.

Attrait devant les juridictions compétentes, le Russe qui a perdu en première instance et en appel, a quand même refusé de s’exécuter. Pis, il a même interdit l’accès à son usine à l’huissier de justice venu faire des constatations. ‘’Comme pour montrer sa témérité et son mépris de la loi et des juridictions sénégalaises, il fait disparaitre le matériel qui a pourtant fait l’objet d’abord d’une ordonnance de saisie conservatoire, ensuite d’une ordonnance de restitution’’, confient nos sources. Qui ont soutenu que c’est sur ces nouveaux faits qu’il a, à nouveau été convoqué à la Section de Recherches de la gendarmerie de Colobane, suite à une nouvelle plainte.

Après son audition, il a été gardé à vue, puis déféré au parquet, après 2 jours d’audition. Il ressort de ses différentes auditions qu’A. Bektemirov a recruté un directeur général qui n’a pas de bureau. Il est payé à la caisse et qui, en réalité, n’est qu’un ‘’écran’’ entre l’administration et lui. En réalité, il ne veut assumer aucune responsabilité devant les autorités du pays, d’après nos sources.

‘’Nous sommes au Sénégal, l’argent est la clé de toutes les portes’’

L’enquête a aussi permis aux hommes en bleu d’entendre ses employés. Ces derniers ont affirmé devant les enquêteurs que leur patron est : ‘’un tyran qui ne respecte pas les Sénégalais qu’il qualifie de tous corrompus’’. ‘’Il nous disait sans cesse ceci : ‘’Nous sommes au Sénégal, l’argent est la clé de toutes les portes’’. Il est fort possible qu’il fasse du blanchiment. Ses ressources sont intarissables et leur origine est plus que douteuse’’, ont déclaré des employés, lors de leurs auditions.

Aux termes de sa période de garde à vue, les éléments de la section de recherche l’ont remis entre les mains du Procureur. Qui, après un retour de parquet, l’a libéré et placé à nouveau sous contrôle judiciaire. On lui reproche les faits de détournement d’objets saisis et blanchiment d’argent.

Saliou Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici