L'Actualité en Temps Réel

Un vignoble à Nguekokh : Le vin est désormais tiré

Planté voici plus de trois ans par deux Français amoureux du Sénégal, le Clos des Baobabs compte un hectare de vignes avec 5 cépages, dont du Grenache ! Principal défi : l’absence d’hiver…

C’est un vignoble pas comme les autres qui s’étend sur un hectare à peine : des baobabs veillent sur son raisin jeune qui se gorge de soleil à Nguékhokh, une localité située à environ 60 km au sud-est de Dakar.

 Le site a été baptisé « Le Clos des Baobabs » par ses fondateurs, deux Français amoureux du Sénégal. Un peu fous, aussi, d’avoir tenté l’aventure du vin dans un milieu a priori hostile.

« Le principal défi ici, c’est qu’il n’y a pas de saison marquée », explique Philippe Franchois, la soixantaine, un ancien assureur devenu viticulteur qui s’est associé avec François Normant, ex-ingénieur informatique, pour acquérir il y a trois ans dix hectares de terrain à Nguékhokh, près du littoral surnommé Petite Côte.

Seulement sur iRadio, le maire de Ngekhokh ;pape Songué Diouf est d’avis qu’il n’a pas été associé  à ce projet. Notre source de nous révéler aussi que ce champ de vignoble ne serait pas loin d’un mosquée.

Assane SEYE-Senegal7