Accueil Actualités Vaccin de la Covid-19 : Tous les chemins mènent-ils en...

Vaccin de la Covid-19 : Tous les chemins mènent-ils en Russie ?

vaccin

Si tout se passe bien pour la Russie, les quatre coins du globe vont pour sûr se retrouver dans le pays de Vladimir Poutine pour passer des commandes du fameux premier vaccin anti-Covid  mis au point au monde. Et au moment où la propagation du virus continue ses ravages de partout sur la terre ferme, il urge de  se demander si la Russie est à mesure  de prendre en charge toutes les commandes qui lui seront soumises.

Depuis l’apparition de la pandémie à coronavirus, les scientifiques  africains  tout comme ceux de l’hexagone rivalisent d’ardeur pour trouver le vaccin anti-covid.

Depuis que la pandémie du Coronavirus ou Covid-19 s’est déclarée à Wuhan en Chine, épicentre de cette redoutable maladie, à ce jour,  20131076 cas  confirmés  ont été recensés et  735921 décès enregistrés de par le monde.

Et la spirale ne s’est pas encore atténuée de façon significative. La Chine accuse les Etats-Unis d’être à l’origine de la pandémie.

D’un autre côté, les scientifiques du monde pharmaceutique s’emballent car chaque entité se lance dans la course au vaccin qui serait le plus efficace pour enrayer cette pandémie. La question aujourd’hui est de se demander si le Coronavi

rus n’a pas été expressément créee pour « semer » la mort et ouvrir de nouveaux marchés qui seraient bénéfiques aux industries pharmaceutiques toujours en guerre !

Américains et Chinois continuent de se pointer du doigt quant à l’origine de cette pandémie. La problématique reste entière à la face du monde. L’analyse des génomes du Covid-19 aurait révélé une origine double du virus.

On ignore encore si cette recombinaison s’est faite chez un pangolin ou une chauve-souris, ni dans quelles conditions elle a eu lieu.

Ça, c’est l’avis de bon nombre de scientifiques. Mais le constat est  que le monde connait le nombre de morts que le Coronavirus continue de semer de par le monde mais l’inconnue est qu’on ne sait pas quand est-ce que  cette spirale macabre va s’arrêter.

La Russie du président Vladimir Poutine est le premier a avoir annoncé de façon officielle la mise au point d’un vaccin anti-covid-19 communément appelé « Spoutnik V », en référence au premier satellite artificiel de la Terre lancé par l’Union soviétique en 1957.

Développé par l’institut Gamaleïa – un centre de recherche d’État situé à Moscou qui travaille en collaboration avec le ministère de la Défense –, il fait l’objet d’essais, dits de « phase III », c’est-à-dire des tests sur des milliers de participants.

Mais au vu de l’ampleur du Coronavirus dans le monde et ses effets collatéraux  à l’échelle micro et macroéconomique, la sempiternelle question est de se demander si la Russie sera à mesure d’honorer toutes les commandes de vaccin qui lui seront soumises.

D’ores et déjà, plusieurs pays ont déjà passé leurs commandes à l’exception du Sénégal qui ne voudrait pas  retomber dans le scénario des Malgaches qui avaient vanté les mérites de l’Artemisia qui s’est au final révélé moins efficace contre la Covid-19.

De toute évidence, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne s’est pas encore prononcée officiellement sur l’homologation  du vaccin Russe .

Passée cette phase décisive, le pays de Vladimir Poutine pourrait en premier sauver le monde d’un monstre dont il est très difficile de se défaire.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici