Vi0L présumé d’une malade du Coronavirus : Les terribles révélations de la victime

8

C’est le journal Libération qui donne l’information dans sa livraison de ce lundi, un présumé volontaire de la croix rouge, B.N serait accusé de vi0l sur une malade âgée de 20 ans.

Les faits se sont déroulés à l’hôtel Novotel où étaient suivis certains cas asymptomatiques. » En effet le 23 juin 2020,j’étais internée au Centre de traitement des épidémies (Cte) à l’hôtel Novotel.

Au troisième jour, j’étais tellement angoissée que, même le médecin consultant, s’en est rendu compte au moment où il passait dans ma chambre pour les consultations quotidiennes.

Au sixième jour, un individu  que je n’arrivais pas à identifier à cause de sa tenue de protection est venu dans ma chambre pour m’apporter le petit déjeuner.

Ainsi, lorsque je lui ai ouvert la porte, il m’a dit que je suis timide et qu’à chaque fois qu’il m’apporte le petit déjeuner, je ne daigne même pas le regarder dans les yeux.

Avant même que je ne lui  réponde, il s’est introduit dans ma chambre, ce qu’ils ne sont pas autorisés à faire. Il m’a laissé un numéro de téléphone tout en m’assurant de la non gravité de la maladie.

Il est ensuite sorti avant de revenir avec six bouteilles  d’eau qu’il a déposées sur l’armoire. Il s’est ainsi jeté sur mes seins qu’il pressait.

Je lui ai demandé de me laisser tranquille mais il ne voulait rien entendre. Ses manœuvres se multiplièrent  et il finit par me pénétrer de force malgré toute la résistance que je lui ai opposé.

Ainsi, après son acte ignoble, il m’a ordonné de ne raconter à personne ce qui s’était passé mais je ne pouvais plus me taire « .

Assane SEYE-Senegal7

Show Comments (8)