Accueil People Vidéo-Duo Pagaye Mbaye-Pape Birahim, « Nama Rey » : Une incitation à...

Vidéo-Duo Pagaye Mbaye-Pape Birahim, « Nama Rey » : Une incitation à la violence !

Le Procureur de la République devrait s’autosaisir sur la chanson : Nama Rey en vogue et chantée par Pagaye Mbaye et Pape Birahim, deux artistes musiciens. « Qu’il me tue » exprimé en français n’est rien d’autre qu’une incitation à la violence. Car, nos enfants ne comprendront jamais que c’est une chanson d’amour. C’est cela le désastre de cet opus dangereux à la limite.

La notion de violence est tellement ancrée dans les mœurs des Sénégalais que la nouvelle recette servie est de chanter la violence, la glorifier dans une perspective purement amoureuse. Sinon comment comprendre que Pagaye Mbaye et Pape Birahim, deux artistes musiciens de la place pondent délibérément un duo de choc intitulé : « Nama Rey » et qui fait fureur dans les réseaux sociaux et partout dans notre pays. Il est vrai que c’est dans une perspective purement amoureuse que cet opus est offert aux mélomanes. Cela va de soi  mais  nos enfants ne peuvent toujours pas comprendre cette dimension amoureuse. « Nama Rey » pourrait être perçu chez nos enfants comme une incitation et une banalisation  de la mort, de la notion de tuer. Jugez-en pour ceux qui connaissent la frêle psychologie de l’enfant. Pour ce faire, nous demandons solennellement au Procureur de la République de s’autosaisir afin de convoquer Pagaye Mbaye et Pape Birahim sur leur chanson. « Nama Rey » est dangereux et incite à la tuerie. Certes, la société Sénégalaise ne connait pas la place de l’enfant donc ne peut comprendre comment le protéger contre les errements de ses contempteurs. Il faut que le Procureur de la République s’autosaisisse sur cette affaire.

Assane SEYE-Senegal7

&nbsp

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici