L'Actualité en Temps Réel

Vidéo-Lutte contre les inondations : Mamour Diallo (DG ONAS) visite les chantiers de Dakar et environs

Le Directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) a entamé des visites de travail pour voir l’état d’avancement des travaux dédiés à la lutte contre les inondations. Mamour Diallo compte ainsi prendre très tôt les devants pour préparer l’hivernage de 2023 :

Le Directeur général de l’ONAS a commencé sa visite au bassin de la zone de captage. Une infrastructure  qui peine à contenir les eaux de pluies engendrant ainsi diverses difficultés pour les riverains en période d’hivernage. Cette situation va devenir un vieux souvenir si l’on se fie aux propos du Directeur général de l’ONAS qui annonce un reprofilage de l’infrastructure et un curage de l’infrastructure afin d’augmenter sa capacité de stockage. Un budget de seize (16) milliards FCFA est ainsi prévu dans la loi des Finances 2023 pour définitivement régler le problème du bassin de la zone de captage, a rassuré le Directeur général de l’ONAS.

Mamour Diallo s’est ensuite arrêté aux Parcelles Assainies pour constater les impacts positifs des infrastructures érigées dans le cadre du programme décennal de lutte contre les inondations (PDLI). C’est le cas au quartier Ndiaga Mbaye où les réalisations d’un coût de 140 millions FCFA ont permis aux ménages de passer un hivernage tranquille malgré les fortes pluies enregistrées. Aux unités 15 et 7 des Parcelles assainies, 390 millions FCFA d’investissement ont également eu des effets salutaires dans bien des zones basses même si, certaines populations ont attiré l’attention de l’autorité sur quelques désagréments liés aux eaux de pluies. Mamour Diallo a prêté oreille attentive aux requêtes des populations avant d’afficher sa détermination a œuvré pour mieux apaiser le calvaire des impactés dès le prochain hivernage.

A Cambérène, Mamour Diallo s’est montré sensible aux désagréments causés par les inondations notamment à la mosquée de la cité religieuse. Après avoir longuement échangé sur le sujet avec le dignitaire religieux, Seydina Issa Laye, le Directeur de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) s’est rendu à la station d’épuration de Cambérène. Il a constaté l’état d’avancement des travaux de la nouvelle station d’une capacité de 92 000 m3 par jour contre 19 200 m3 pour l’ancienne. Mamour Diallo a salué le caractère moderne de cette infrastructure, la seule en son genre sur le continent africain. Regardez :

 

Senegal7