Vidéo: Sommet de la Cedeao: Kaboré et Embaló désavouent Ouattara et se rangent du côté du peuple malien

6

C’est une vraie déculottée subie par les Présidents ivoirien Alassane Ouattara et Guinéen Alpha Condé qui, décidément, se sont isolés, très isolés lors du sommet de la Cedeao qui s’est tenu jeudi sur la crise au Mali. 

Les présidents Alassane Ouattara et Alpha Condé s’en sont violemment pris à l’imam Dicko, au peuple malien et aux militaires maliens qui ont contraint IBK à la démission en demandant des sanctions radicales et sévères contre le peuple malien pour condamner un coup d’Etat. Mais ces deux Chefs d’Etat qui veulent illégalement briguer un 3e mandat, vont vite se heurter au jeune président Bissau-Guinéen Umao Cissokho Embaló qui a livré une salve aux deux tripatouilleurs de constitution.

« Un coup d’Etat est forcément condamnable », a estimé Embaló avant d’abattre Ouattara et Condé: « quand on doit condamner un coup d’Etat, il faut condamner les coups d’Etat sans exception. A cet effet, les projets de 3e mandat anticonstitutionnel sont aussi des coups d’Etat et on ne peut pas les laisser prospérer impunément », a lâché le Président Bissau Guinéen.

Le jeune Chef d’Etat de poursuivre: « si on doit condamner la junte malienne du CNSP pour avoir fait un putsch, il faut également condamner Alpha Condé et Alassane Ouattara », a-t-il plaidé.

C’est alors que les Présidents Ivoirien et Guinéen ont piqué une colère noire sous les éclats de rires des Présidents sénégalais Macky sall et Nigérian Muhammadou Buhari.

Pour sa part, le Président Burkinabé Rock Marc Christian Kaboré a fait une analyse remarquable de la situation au Mali.

« Pour désavouer Alassane Ouattara et Alpha Condé, il est illusoire voire utopique de penser qu’il est possible de rétablir IBK au pouvoir. Diplomatiquement c’est infaisable. Militairement, c’est aventureux. Et politiquement ce serait une agression contre la souveraineté du peuple malien », a soutenu Kaboré.

Plutôt que de faire pleuvoir des sanctions sur le Mali, il a proposé qu’on aide le Mali dans un schéma de sortie de crise pour le rétablissement rapide des institutions  pour l’intérêt du pays et de la sous-région.

Regardez !

A.K.C – Senegal7 

Show Comments (6)