L'Actualité en Temps Réel

Violences à l’assemblée nationale : Le parlement de la CEDEAO réclame justice pour la député Amy Ndiaye

Le parlement de la communauté économique des Etat de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a exprimé, dans une déclaration publiée le samedi 3 décembre 22022, toute son indignation et sa consternation à la suite des scènes de violences observées à l’encontre de la députée sénégalaise, Amy Ndiaye Gniby au sein de l’hémicycle de l’assemblée nationale de ce pays.

« C’est avec une grande consternation et une profonde indignation que le parlement de la CEDEAO a suivi la scène de violences barbares et ignobles perpétrées sur l’honorable Amy Ndiaye Gniby, députée à l’assemblée nationale du Sénégal le jeudi 1er décembre 2022« , indique le parlement communautaire dans sa déclaration.

Ainsi, les parlementaires de la communauté, « condamnent fermement cet acte ignoble et indigne d’un parlementaire de l’espace CEDEAO au moment où l’on assiste à une multiplication des initiatives pour prévenir et éliminer la violence à l’égard des femmes et venir en aide aux femmes qui en sont victimes« .

Tout en réaffirmant son attachement au respect de la femme, le parlement de la CEDEAO réaffirme, dans sa déclaration, que « toute forme de violence à l’égard de la femme est inacceptable, quelle que soit la situation et quelques soient les circonstances« .

A cet effet, après avoir rappelé les instruments juridiques internationaux relatifs aux violences basées sur le genre auxquels a souscrit l’Etat sénégalais, le parlement de la communauté ouest africaine, soutient que « cet acte, quelles que soient les circonstances, ne saurait être justifié, ni toléré dans un pays qui garantit la parité homme et femme en politique« .

Les députés communautaires entendent, par ailleurs, « continuer à soutenir et à plaider pour une participation accrue des femmes et à condamner tout acte de violence et d’abus contre les femmes en général » avant d’appeler, enfin, l’Etat sénégalais à prendre toutes les dispositions pour que « justice soit faite sur cet évènement malheureux« .

Le parlement de la CEDEAO est composé de 115 députés issus des assemblées nationales des 15 pays de l’espace communautaire, rappelle-t-on.

Senegal7