Violences à l’UCAD : le recteur siffle la fin de la récréation

Le campus de l’Université Cheikh Anta Diop est fréquemment le théâtre de violences entre étudiants. Une situation qui a motivé la tenue d’un panel axé autour du thème, « l’étudiant, un acteur de paix et de stabilité ». Occasion saisie par le recteur pour rappeler tout monde à l’ordre, « l’université n’est pas un espace de gladiateurs. La nouvelle donne est que toutes les composantes de l’UCAD disent non à la violence et nous allons nous serrer les coudes pour faire barrage aux velleités de transformer l’UCAD en champs de gladiateurs politiques comme ce qu’on a observé ces temps-ci », a déclaré Ahmadou Aly Mbaye.

 

Senegal7