Accueil Actualités violences policières sur un producteur noir : Mbappé prend position

violences policières sur un producteur noir : Mbappé prend position

Kylian Mbappé

A l’instar d’Antoine Griezmann ou Jules Koundé, Kylian Mbappé a vivement réagi aux violences policières dont a été victime un producteur de musique, samedi, à Paris.

Parmi les premiers à partager son émotion, mercredi, après le décès de Diego Maradona, Kylian Mbappé s’est de nouveau exprimé sur les réseaux sociaux, jeudi, pour crier son indignation après la diffusion dans la journée d’une vidéo montrant les violences policières dont a été victime un producteur de musique de couleur, samedi, dans le 17e arrondissement de la capitale.

« Vidéo insoutenable, violences inadmissibles », a-t-il écrit avant de reprendre des paroles de la chanson « Ma France à moi » de Diam’s. « Ma France à moi elle a des valeurs, des principes et des codes…Ma France à moi ne vit pas dans le mensonge Avec le cœur et la rage, à la lumière, pas dans l’ombre. Ma France à moi elle se mélange, ouais, c’est un arc-en-ciel Elle te dérange, je le sais, car elle ne te veut pas pour modèle», a-t-il ainsi ajouter avant de conclure son message par un « STOP AU RACISME ».

Kylian Mbappé n’a pas été le seul à partager son indignation. Avant lui, Jules Koundé, Antoine Griezmann ou Benjamin Mendy ont ainsi réagi pour dénoncer ces violences policières. « J’ai mal à ma France », a notamment écrit la star du FC Barcelone en apostrophant Gérald Darmanin, le Ministre de l’Intérieur. Ce dernier a de son côté demandé au préfet de police la suspension à titre conservatoire des trois policiers incriminés par les images les montrant entrer dans un studio d’enregistrement du 17ème arrondissement pour rouer de coups le propriétaire des lieux.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici