Accueil Actualités Voici la vidéo de l’arrivée du défunt Cheikh Béthio Thioune à Bordeaux

Voici la vidéo de l’arrivée du défunt Cheikh Béthio Thioune à Bordeaux

Le guide des Thiantacônes est arrivé le 6 décembre 2018 dans la ville portuaire située sur la Garonne, dans le sud-ouest de la France (Bordeaux). Il est alors accompagné de sa quatrième femme, Sokhna Bator Thiam. La juriste de formation est restée à son chevet jusqu’à ce qu’il rende l’âme.

Comme nous l’écrivions quelques minutes après le rappel à Dieu de Cheikh Béthio, des sources concordantes, avec  lesquelles dakarposte s’est entretenu, s’accordent à dire  que le guide des Thiantacônes  est décédé des suites d’un cancer.
Mais peu avant de rendre  l’âme,  Cheikh Béthio Thioune,  longtemps alité, a demandé à rester seul  dans sa chambre de cette réputée clinique sise à Bordeaux dont nous tairons délibérément le nom. Quelques minutes après, le vénéré guide des Thianta quittera  ce monde futile et  périssable.
C’était en début d’après midi du mardi  7 Mai 2019. La mauvaise  nouvelle fera le tour du monde,  notamment par la magie de la toile.
Sokhna Bator Thiam, la quatrième épouse du Cheikh, qui séjourne à Bordeaux depuis Décembre dernier aux fins de rester  au chevet de son illustre époux, est inconsolable.
À l’image des autres femmes de « Cheikh Bi », comme elles surnomment affectueusement le guide des Thiantacônes, entre  autres parents, amis, proches, disciples…  la bonne dame est plus qu’affligée. Les mots de consolation du personnel de la clinique, entre autres talibés établis au pays de Marianne, n’y feront rien. La distinguée épouse, juriste de formation, reste inconsolable.
Parallèlement, au moment où le médecin traitant s’affairait, loin des indiscrets, sur la dépouille,  les proches du défunt s’organisaient pour les formalités d’usage avant le rapatriement du corps à Dakar.
Comprenant  le désarroi des endeuillés, le Consul Général du Sénégal à Bordeaux en l’occurrence Abdourahmane Koïta interviendra spontanément pour l’obtention du certificat pour le rapatriement avant l’arrivée tant attendue de la dépouille. Qui ne saurait tarder.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici