Accueil Actualités Vol de 70 cartons d’ail : Deux anciens militaires et leur acolyte...

Vol de 70 cartons d’ail : Deux anciens militaires et leur acolyte attraits à la barre

cartons
2 ans d’emprisonnement dont, 3 mois ferme, c’est le réquisitoire du procureur contre Pape Amadou Touré, Codé Diongue et Assane Ndiaye.
Âgés tous les trois d’une trentaine d’années, les prévenus ont comparu ce lundi devant le tribunal des flagrants délits de Dakar pour les infractions d’association de malfaiteurs et de vol en réunion commis la nuit au préjudice du commerçant Abdoulaye Dia.
Ils seront édifiés sur leur sort le 5 Octobre prochain.C’est dans la nuit du samedi 29 Août dernier, coïncidant avec le jour de la célébration de la fête du Tamkharite, que le commerçant Abdoulaye Dia a été victime d’un vol de 70 cartons d’ail dans son entrepôt, sis à Jaxaay.
La plainte déposée au niveau de la brigade de Recherches avait permis aux enquêteurs d’interpeler le nommé Pape Amadou Touré. Ancien militaire, il était l’agent préposé à la sécurité du magasin et employé à Goundo Global Security.
Entendu par les enquêteurs, il balance ses acolytes présumés, en l’occurrence Codé Diongue et Assane Ndiaye. « C’est ce dernier qui avait dérobé les 70 cartons d’ail au moment où, Codé Diongue et moi faisions le guet.
Malheureusement avant de transporter le butin, Abdoulaye Dia a été informé du vol. Aussitôt, il a rappliqué sur les lieux. Dès qu’on l’a aperçu, nous avons pris la poudre d’escampette », avait-reconnu Pape Amadou Touré.
Une version confirmée par ses compères au moment de leur audition. Attraits à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar ce lundi pour des faits d’association de malfaiteurs et de vol en réunion, les prévenus changent de fusil d’épaule.
« La nuit des faits, j’étais sur les lieux en compagnie de mon ami Pape Amadou Touré. Parce que je lui avais offert un plat de couscous. Mais au moment du vol, je dormais », s’est dédouané Codé Diongue, ancien militaire reconverti en maçon.
Quant à Assane Ndiaye, charretier de son état, il soutient mordicus qu’il n’est mêlé ni de près ni de loin au vol. Mieux, ajoute-t-il, il ne connait pas ses coprévenus.
Embouchant la même trompette, Pape Amadou Touré déclare qu’il avait abondonné son poste au moment du vol. A l’en croire, il était parti chercher de l’eau pour faire du thé.
Convaincue de la culpabilité des prevenus, la parquetiere a requis deux ans d’emprisonnement, dont trois mois ferme contre eux.
Prenant naturellement son contrepied, Me Ousmane et ses confrères ont plaidé la relaxe pure et simple de leurs clients.
Cependant ces derniers devront prendre leur mal en patience à la cidatelle du silence. Le juge a fixé son délibéré au 5 octobre prochain.
Kady FATY-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici