Accueil Actualités Washington : Trump s’oppose au retour aux Etats-Unis d’une femme ayant...

Washington : Trump s’oppose au retour aux Etats-Unis d’une femme ayant rejoint l’EI

One of the two detained French women who fled the Islamic State group's last pocket in Syria walks with her child after speaking to a AFP reporter at al-Hol camp in the al-Hasakeh governorate in northeastern Syria on February 17, 2019. - In the past two months, more than 37,000 people, mostly wives and children of Islamic State fighters, have fled into Syrian Democratic Forces (SDF)-held areas. That figure includes some 3,400 suspected jihadists detained by the Syrian Democratic Forces (SDF), the Syrian Observatory for Human Rights said. (Photo by BULENT KILIC / AFP)

 Le président américain Donald Trump s’est opposé mercredi au retour aux États-Unis d’une femme qui avait rejoint le groupe État Islamique (EI) en Syrie, Washington affirmant qu’elle n’était pas américaine, ce que son avocat a immédiatement démenti.

«J’ai ordonné au secrétaire d’État Mike Pompeo, et il est complètement d’accord, de ne pas autoriser le retour de Hoda Muthana dans le pays!», a-t-il tweeté peu après un communiqué du chef de la diplomatie assurant que cette dernière n’était pas une citoyenne américaine.«Elle n’a pas de fondement juridique, ni de passeport américain valide, ni de droit à un passeport, ni aucun visa pour se rendre aux États-Unis», a précisé M. Pompeo. Mais l’avocat de la jeune femme s’est élevé contre cet argument. «Hoda Muthana est née dans le New Jersey en 1994, plusieurs mois après que son père eut cessé d’être diplomate. Elle est citoyenne américaine», a indiqué à l’AFP Me Hassan Shilby, en référence à une règle qui veut que les enfants de diplomates nés aux États-Unis pendant qu’il y sont en poste n’acquièrent pas automatiquement la nationalité américaine. «Elle avait un passeport valide» quand elle est partie en Syrie en 2014 rejoindre les rangs du groupe État islamique, a-t-il ajouté.

Assane SEYE-Senegal7