Accueil Football Weah (déjà) dans l’histoire du PSG

Weah (déjà) dans l’histoire du PSG

Auteur du troisième but du PSG dimanche soir face à Caen (3-0), le jeune attaquant Timothy Weah, fils de George, a déjà marqué l’histoire du club de la capitale.
En l’absence de Kylian Mbappé et Edinson Cavani, Timothy Weah aurait pu débuter dimanche soir contre Caen, en clôture de la 1ère journée de Ligue 1, comme ses habituels partenaires en réserve Stanley Nsoki, Colin Dagba et Antoine Bernede. Il était d’ailleurs titulaire une semaine plus tôt, à Shenzen, à l’occasion de la large victoire du PSG contre Monaco lors du Trophée des Champions (4-0).
Mais le jeune international américain (18 ans), buteur face aux Monégasques, était sur le banc au coup d’envoi, Thomas Tuchel ayant préféré positionner Neymar en pointe, épaulé par Angel Di Maria et Christopher Nkunku, l’une des principales satisfactions des matches de préparation. « C’était une décision dure pour Weah, qui a joué tous les matches quand Neymar et les autres n’étaient pas là », a ensuite confié le technicien allemand.

Weah a finalement remplacé le Brésilien à la 82e minute, et trouvé le chemin des filets quelques instants plus tard (89e), pour parachever le succès des champions de France (3-0). Un but plein d’abnégation, qui doit aussi beaucoup à Brice Samba, un portier normand aussi coupable sur l’ouverture du score, signée « Ney ». Ce premier but en Ligue 1 permet au natif de New York, déjà, de marquer l’histoire du club de la capitale.

Les cartes sont entre ses mains

Car seuls les Djorkaeff (Jean et son fils Youri) avaient auparavant réussi à inscrire, au moins, un but sous les couleurs parisiennes, eux qui sont désormais rejoints par les Weah. George Weah, célèbre attaquant du PSG dans les années 90 et aujourd’hui président du Liberia, peut donc être fier de son fiston, même si le chemin est encore long pour celui qui évolue plutôt sur un côté chez les jeunes, alors qu’il est plus utilisé dans l’axe avec les professionnels, et devrait voir les possibilités de jouer s’amenuiser dans quelques semaines.

« Il est à la fois très rapide et très endurant. Il peut courir beaucoup, se reposer un peu et être encore l’un des plus rapides. Cette combinaison est remarquable mais, maintenant, il doit apprendre à utiliser cette qualité pas seulement pour lui mais pour l’équipe, l’avait d’ailleurs mis en garde Tuchel en préparation. Il doit devenir un joueur dangereux en permanence, il doit être constant et toujours très professionnel. Ce sont les prochaines étapes pour lui. Il a encore beaucoup à apprendre mais il est intelligent, à l’écoute, prêt et il a envie d’apprendre. C’est la meilleure façon de débuter. Je ne sais pas où il finira, mais les cartes sont entre ses mains. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici