Accueil Actualités Youssou Mbargane Guissé (Ifan) sur l’affaire Sonko : «C’est le même mécanisme...

Youssou Mbargane Guissé (Ifan) sur l’affaire Sonko : «C’est le même mécanisme que Senghor a utilisé contre Mamadou Dia»

Youssou Mbargane Guissé (Ifan) sur l’affaire Sonko : «C’est le même mécanisme que Senghor a utilisé contre Mamadou Dia»

Le dossier Sonko pue une affaire d’Etat à mille lieues, même si le régime en place cherche, par tous les moyens, à en faire une affaire privée. C’est la conviction du socio-anthropologue de l’Ifan, Youssou Mbargane Guissé, qui analyse les faits sous l’angle du conservatisme écrasant du système politique sénégalais.

«Je suis peiné par cette situation, parce que je pense que ce n’était pas nécessaire, vu le niveau de développement politique considéré de notre pays. C’est un fait politique. Je ne connais pas Sonko. Je ne suis pas militant de son parti. J’analyse les faits. Ce qui m’intéresse dans la société sénégalaise, c’est l’évolution des rapports entre l’Etat et la société, et le système par lequel l’Etat se reproduit», indique Guissé, invité de l’émission «Objection» de ce dimanche sur Sud Fm.

Selon le socio-anthropologue, «l’Etat du Sénégal, depuis qu’il existe avec la présidence de Senghor, son seul but, c’est de se maintenir tel quel et de maintenir les intérêts de la bourgeoisie politique qui a été installée avec Senghor. Et de continuer ainsi à gérer le Sénégal dans les paramètres économiques qui ont été définis depuis l’indépendance. C’est-à-dire des paramètres économiques encore coloniaux».

Le système utilise deux mécanismes pour asseoir son conservatisme, laisse entendre Youssou Mbargane Guissé. «Senghor utilisait les deux stratégies, à savoir le dialogue pour désamorcer les bombes politiques et faire en sorte que ses adversaires les plus radicaux rallient l’Ups qui était non pas un parti unique, mais unifié», analyse-t-il.

Mais, poursuit-il, «Senghor a toujours utilisé ce mécanisme qu’on utilise aujourd’hui avec le cas Sonko et qu’Abdoulaye Ly a bien identifié : l’illégalité légaliste. Le conflit avec Mamadou Dia, Senghor l’a réglé en utilisant ce qu’Abdoulaye Ly appelle ‘l’illégalité légaliste’. On a accusé Dia de coup d’Etat. Ça part toujours d’un mensonge».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici