edition

17 cas humains de polio entre janvier et décembre : le Sénégal lance sa campagne de vaccination  

0

La poliomyélite est revenue au Sénégal depuis janvier 2021. Aujourd’hui encore le virus est dans l’environnement selon le docteur Ousseynou Badiane. Il a ajouté, en marge d’une rencontre avec la presse en prélude au lancement des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite, que les derniers prélèvements de novembre le confirment.

 

La région de Diourbel est par ailleurs la plus touchée, même si la maladie se trouve dans six régions du Sénégal. 62 cas au total dont 12 dans l’environnement, 17 contacts directs (cas humains entre janvier et décembre) et 16 cas communautaires sont notés dans le pays. Dans ce sillage, le pays a jugé nécessaire d’organiser une campagne nationale de vaccination des enfants de 0 à 5 ans.

Ladite campagne se déroulera du 17 au 19 décembre  et  va concerner les enfants déjà vaccinés ou pas sur toute l’étendue du territoire. Plus de 2, 8 millions d’enfants vont être vaccinés dans le cadre de la campagne. Il s’agit de renforcer la vaccination d’origine, c’est pour cette raison que les enfants qui sont déjà vaccinés le seront à nouveau.  » Donner une nouvelle dose peut renforcer l’immunité. Pour ne pas rater d’enfants, il faut vacciner tout le monde et ne pas pas faire dans la sélection »  note le docteur Badiane.

 

« Il n’existe pas de remède, la prévention est la seule  alternative. C’est une maladie qui peut aussi toucher les personnes âgées ». La vaccination se fera au porte à porte et les vaccinateurs se rendront dans les  maisons  pour administrer deux gouttes du vaccin à chaque enfant  selon toujours le docteur Badiane. Il faut noter que la poliomyélite est une maladie grave et très contagieuse. Elle entraîne des paralysies à vie et peut être mortelle.

 

Mame Marie THIAM (stagiaire)-senegal7

Leave a comment