Accueil Uncategorized Mort de Fallou Sène : L’Etat indexe « Echo-bank » pour...

Mort de Fallou Sène : L’Etat indexe « Echo-bank » pour justifier le retard des paiements

Alors que le tollé soulevé par la mort tragique de l’étudiant Fallou Sène ne s’est pas encore  estompé, voilà que l’Etat se tourne  les pouces pour mettre la main sur un bouc émissaire qui serait à l’origine du retard du paiement des bourses. Au final, il a jeté son dévolu sur Ecobank. De quoi alimenter les débats les plus invraisemblables sur cette affaire.

Dans la chaîne de responsabilité de la mort de l’étudiant Fallou Sène, plusieurs personnalités du régime ont été criblées mais au final, l’Etat chercherait la  bête ailleurs. Amadou Bâ, Mary Teuw Niang et Cie peuvent dormir d’un sommeil du juste car ils sont tous hors cause. Mais du coté de la structure financière Ecobank, l’Etat se frotte les mains pour avoir trouvé le bouc émissaire qu’il recherchait tant. En effet l’émission de chèques par les services compétents et validée par le Trésor public le 2 mai 2018 démontre à suffisance que l’Etat a à présent de quoi épingler Ecobank. Mais des sources non officielles nous renseignent que si cette structure financière  a refusé de payer, c’est parce que l’Etat lui doit près de 20 milliards FCFA.

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici