Accueil Actualités 2024 : Pourquoi Macky devrait sortir par...

2024 : Pourquoi Macky devrait sortir par la Grande Porte ?

La sempiternelle question du troisième mandat du Chef de l’Etat Macky Sall renait toujours de ses cendres à chaque fois que l’on répugne à en parler. L’enjeu aura été de taille puisque le landerneau politique national est en pleine ébullition. C’est presque le choc des ambitions entre acteurs car une nouvelle génération de leaders est en train d’imprimer ses marques. Mais le plus important pour le pouvoir de Macky, c’est de soigner ses arrières et pour y parvenir, il lui faut impérativement verser dans le dilatoire. C’est ce qui explique vraisemblablement sa propension à vouloir briguer un troisième mandat.

C’aurait été sa propre personne, le Chef de l’Etat Macky Sall aurait pu s’affranchir de toute cette polémique qui tourne autour de son éventuel troisième mandat. Ses seconds couteaux rivalisent d’ardeur dans un paradoxe sectateur qui déborde le vase du quotidien des Sénégalais. L’heure est à la satisfaction des Sénégalais, dit-on à tout-va mais l’aile politique radicale du Macky n’aurait qu’une idée dans son arrière-boutique, faire briguer un troisième mandat à leur mentor. Et la configuration des résultats de la dernière présidentielle ou Idy est arrivé second et Sonko troisième, n’augure rien de bon pour le pouvoir. A l’évidence, le Chef de l’Etat aurait pu prendre sa retraite de Première Institution en 2024 avant de se laisser probablement déborder par les propositions des instances Internationales qui louent son leadership au niveau des quatre coins du globe. Mais il a tout un monde derrière lui et l’idée de se retirer et le livrer en pâture à son successeur équivaudrait à escalader une montagne Russe. Et les exemples en Afrique sont là à foison. Selon Montesquieu « c’est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. En effet même si la perfection n’est pas de ce monde, on n’en fera jamais assez pour développer un pays. Le président Senghor a bouclé son magistère en bien comme en mal, Wade est passé par le même sillage et Macky est en orbite. Mais l’évolution démocratique du pays et la nouvelle conscience citoyenne ne laissent plus place à la surenchère politique. L’alternance générationnelle est lancée en plein régime et c’est dans ce cadre que le Chef de l’Etat Macky Sall devrait se résoudre à l’essentiel. C’est à dire éviter que la Grande Porte ait raison des sa sortie. Car en ce moment, il n’aurait guère démérité mais il aura raté le coche de sortir par la grande porte. La nuance est de taille. C’est vraisemblablement ce qui est arrivé au Président Abdoulaye Wade. Le pouvoir grise son homme en un moment donné de son magistère mais pour s’en échapper, il s’agira de faire don de soi au profit de l’intérêt démocratique du pays .Les enjeux son inépuisables, les projets portés à l’inachèvement et l’or noir la porte ouverte aux abus les plus improbables. Mais au-delà de ces contingences, la seule chose qui vaille pour le président Macky, c’est de sortir par la grande porte et éviter que la Grande porte du peuple ait raison de sa sortie. Car, après tout, demain, après 2024,il pourrait probablement hériter de l’Onu ou alors être sollicité sur l’International même si l’émotion est nègre. Barack Obama a réussit à diriger l’Amérique.Diantre !
Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici