L'Actualité en Temps Réel

2ème édition salon tournant de l’économie sociale et solidaire (ESS)

0

La cérémonie d’ouverture au Centre des Expositions de Diamniadio du 2ème Salon Tournant de l’ESS présidé ce 29 octobre 2019 par Son Excellence Monsieur le Président Macky Sall nous donne l’occasion de partager le contenu du texte ci-dessous repris sur la plaquette officielle que nous avons signé au nom du Conseil Sénégalais des Chargeurs COSEC partenaire officiel du Salon.

L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AMONT ET AVAL DU 535

En érigeant dans l’architecture gouvernementale du Sénégal un Ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale solidaire, Son Excellence Monsieur le Président Macky Sall Chef a voulu renforcer la vocation première de l’activité économique qui commence par l’Homme et finit aussi par le service rendu à l’Homme.

Pour rappel, les petites unités ou initiatives économiques ont eu sous le magistère du Président Macky Sall à bénéficier d’appuis importants à travers des instrument d’accès simples pour résoudre la question fondamentale des « 3F » que sont la Formalisation, la Formation et le Financement qu’il s’agira de booster à travers le Ministère plein avec plus de rapidité et d’inclusion vers un nivellement par le haut.

Le vaste monde des initiatives économiques individuelles et familiales sont, avec le President Macky Sall, au cœur des préoccupations de l’État qui a compris tout l’intérêt qu’il y a à les faire grandir dans un cadre harmonisé alliant les exigences du social de l’économique.

L’Économie Sociale et Solidaire ESS qui se définit d’abord dans la déclinaison de ses objectifs par une table de valeurs économique et sociale basée sur la solidarité s’appuie sur le mode de fonctionnement et de gestion collectifs ; raison pour laquelle elle se pose de plus en plus comme une solution alternative pour les pays en voie d’Émergence.

Cette compréhension des enjeux de l’Économie Sociale et Solidaire, tant pour des raisons strictes de croissance économique que larges de cohésion sociale, se traduit dans les politiques publiques volontaristes mises en œuvre par les autorités de notre pays.

Dans la phase II du Plan Sénégal Émergent (qui a déjà permis en phase I à notre économie de retrouver ses fondamentaux et de s’inscrire vers plus d’équité sociale et territoriale), le Président de la République fait de l’Economie Sociale et Solidaire l’un des axes prioritaires dans la lutte contre la pauvreté, le chômage et la fracture sociale par des politique de développement orientées vers l’insertion des femmes et des jeunes au cœur du dispositif économique pour l’atteinte des objectifs de l’Émergence.

Le Sénégal a ainsi créé les conditions de développement de l’Économie Sociale et Solidaire en favorisant l’accès aux services sociaux de base pour améliorer la qualité de la vie.

Nous avons développé de nouveaux secteurs créateurs de richesses. Nous avons créé plus d’emplois et plus d’inclusion, en investissant dans la jeunesse pour lui permettre d’acquérir les compétences requises pour entreprendre et faire face aux défis du futur. Nous avons redonné aux territoires une place centrale pour asseoir un développement inclusif qui tient compte des couches vulnérables. Nous allons vers une politique inédite et révolutionnaire de reforestation qui, en plus des emplois à créer agira durablement sur l’écosystème. Bref, nous allons entrer de plus en plus dans l’ère du développement par et pour l’Homme.

La création, par Monsieur le Président de la République, d’un département ministériel en charge de toutes ces questions évoquées, entres autres, illustre parfaitement de son engagement à promouvoir la croissance à la base, dans un souci d’équité et de solidarité pour une économie au service du social, dans et pour un Sénégal émergent pour tous.

Le COSEC s’inscrit dans cette trajectoire définie par le Président de la République. Dans le cadre de nos missions, nous intervenons et continuerons d’intervenir auprès des opérateurs économiques pour impulser un développement économique à la base afin de mieux promouvoir le made in Sénégal.

C’est dans cette dynamique qu’il faut voir l’acceptation par le COSEC de la proposition de sponsor officiel de cette 2ème Édition du Salon Tournant de l’Economie Sociale et Solidaire comme une décision naturelle et normale.

En ma qualité de Directeur Général, je suis honoré de faire partie de cette noble mission collective de traduction de la vision du Chef de l’Etat à laquelle a bien voulu nous associer Madame le Ministre de la Microfinance et de l’Economie Sociale et Solidaire que je tiens à féliciter pour l’effort dans la promotion et de développement des produits et services de chez nous.

Ensemble, en solidarité et efficience, nous pouvons contribuer au développement inclusif auquel nous convie en actes le Chef de l’État à travers le symbolisme du chiffre 535.

Ce chiffre fétiche 535 rappelle que l’Économie Sociale et Solidaire sera l’épine dorsale des 5 initiatives que sont le PSE Jeunesse, le PSE Économie sociale et solidaire, le PSE Société numérique inclusive, le PSE Vert ou la Reforestation durable du territoire national et le PSE Cap sur l’industrialisation.

Il rappelle également que l’Economie Sociale et Solidaire sera au cœur des 3 programmes sectoriels axés sur le « zéro bidonville », le « zéro déchet » et les « villes créatives sans compter le vaste chantier des 5 accès universels à l’eau et assainissement, à l’électricité, aux services sociaux de base, aux services de mobilité collective et aux services sportifs et culturels.

Comme quoi, tout est et sera dans l’Économie Sociale et Solidaire qui est et sera à la fois amont et aval du 535.

Mamadou NDIONE
Directeur Général du COSEC

laissez un commentaire