Accueil Politique Présidence 2019 : Manko Wattu Senegaal “brûle” la candidature par...

Présidence 2019 : Manko Wattu Senegaal “brûle” la candidature par correspondance de Karim Wade

La dernière sortie de Karim Wade n’est pas du gout de certains de ses camarades de l’opposition qui condamnent sa candidature annoncée depuis Qatar, par voie de correspondance lors de la conférence sur le soufisme, tenue le vendredi passé.

Décidément, l’opposition se cogne à  l’interne sur l’affaire Wade-fils relativement aux correspondances de ce dernier. En effet la dernière sortie de  Karim, depuis Qatar, par voie de correspondance lors de la conférence sur le soufisme n’a pas eu l’heur de la plaire, vendredi passé. Les leaders de la coalition Manko Wattu Senegaal sont les premiers à le signaler. Ces derniers qui se rappellent du temps de la fonction de Karim Wade se disent surpris. « La conférence des leaders de la coalition Manko Wattu Senegaal s’offusquent de la correspondance de Karim Wade, adressée à l’occasion de la conférence sur le soufisme tenue à Dakar, qui depuis le Qatar où il se trouve, loin des turpitudes des sénégalais, se déclare candidat du peuple à la prochaine présidentielle de 2019, s’indignent-ils, dans un communiqué parvenu à nos confrères de WalfQuotidien. Et de marteler : « De qui se moque Karim Wade qui s’autoproclame candidat du peuple dont il a dilapidé  ses ressources sans scrupule ».Ainsi après Karim, Manko Wattu Senegaal s’est encore attaqué   à sa sœur Sindiely Wade qu’il demande de s’expliquer sur  les 100 milliards FCFA volés dans le cadre du Fesman. Autant de récriminations à l’interne même du camp du contrepouvoir qui démontrent à suffisance que l’opposition sénégalaise est loin d’être homogène.

Senegal7.com