Impact de la COVID-19 : Afreximbank apporte 3 milliards dollars US d’aider aux États africains

0

La Banque africaine d’exportation et d’importation (Afreximbank) va mettre à la disposition des pays africains une facilité de crédit d’un montant total de 3 milliards $ afin d’aider à s’adapter aux chocs financiers, économiques et sanitaires causés par la pandémie de COVID-19.

L’annonce de ce nouveau dispositif a été faite, par voie de communiqué de presse, le 25 mars dernier.
Dénommé Pandemic Trade Impact Mitigation Facility (PATIMFA), cet appui financier vise 3 objectifs au niveau économique.
Il s’agit notamment d’aider les Banques centrales des pays membres et d’autres institutions financières à faire face aux paiements de la dette commerciale.

Il permettra également de soutenir et stabiliser les ressources en devises des Banques centrales des pays membres, leur permettant dans l’urgence de supporter les importations essentielles.

Enfin, PATIMFA aidera les pays membres dont les recettes fiscales sont liées aux revenus issus d’exportations spécifiques telles que les redevances minières à pallier toute baisse soudaine des recettes fiscales résultant d’une diminution des recettes d’exportation.

Au niveau sanitaire, cette aide financière permettra de financer les besoins d’urgence en importation de produits nécessaires à la lutte contre la pandémie : médicaments, équipements médicaux, réaménagement d’hôpitaux.

Expliquant la nécessité de la mise en place de ce dispositif, Benedict Oramah (photo), président d’Afreximbank, a indiqué : « une réponse financière rapide et efficace est nécessaire pour éviter une crise majeure en Afrique ».

Soulignant par ailleurs que« l’Afrique est exposée sur de nombreux fronts, notamment la baisse significative des revenus du tourisme, les transferts de fonds des migrants, les prix des matières premières et la perturbation des chaînes d’approvisionnement manufacturières ».

Ecofin

Leave a comment