Accueil Actualités De Ngabou à Medinatoul Salam : L’étau se resserre sur Sokhna...

De Ngabou à Medinatoul Salam : L’étau se resserre sur Sokhna Aida Diallo

Salam

L’on ne sait pas si Sokhna Aida Diallo est victime d’injustice en tant que citoyenne ou non mais une chose est sûre, l’héritage du défunt Cheikh Béthio Thioune continue de susciter moult problèmes.

En effet  après  s’être vue interdite de tenir son Magal à Ngabou  sur le territoire religieux de Touba,  la troisième épouse de Cheikh Béthio Thioune se voit  encore notifiée l’interdiction de tenir son Magal  à Madinatoul Salam qui fait partie du département de Mbour, relate l’Observateur.

En clair, en territoire religieux de Touba, Sokhna Aida est indésirable et à Madinatoul Salam aussi, elle est indésirable. La crainte des Sénégalais qui ne sont mus que par la justice pour tous c’est de voir l’Etat du Sénégal interdire Sokhna Aida de jouir de ses droits et devoirs sur l’ensemble du territoire national.

En vérité dans cette affaire, l’Etat du Sénégal se retrouve affaibli par l’establishment mouride et adopte une posture partisane qui ne plaide pas en faveur de l’égalité des citoyens et leur liberté de culte.

Certes, Sokhna Aida est absente du territoire national mais la façon dont l’Etat se laisse embarquer pour la déposséder  de sa liberté de culte démontre à suffisance que la toute puissance publique est à la solde de Touba.

Or,si tous les citoyens son égaux devant la loi,la troisième épouse de Cheikh Béthio Thioune et ses adeptes ne devraient guère être acculés à ce point.

Assane SEYE-Senegal7

6 Commentaires

  1. […] Sokhna Aïda DIallo risque de ne pas célébrer le Magal cette année. Après avoir été interdite de tente sur le territoire de Touba, la 3e épouse du défunt guide des Thiantacoune s’était orientée vers Medinatoul Salam pour y tenir le Magal. Mais la dame se heurte au refus du Préfet de Mbour qui lui interdit tout rassemblement sur la voie publique. […]

  2. […] Sokhna Aïda DIallo risque de ne pas célébrer le Magal cette année. Après avoir été interdite de tente sur le territoire de Touba, la 3e épouse du défunt guide des Thiantacoune s’était orientée vers Medinatoul Salam pour y tenir le Magal. Mais la dame se heurte au refus du Préfet de Mbour qui lui interdit tout rassemblement sur la voie publique. […]

  3. […] Sokhna Aïda DIallo risque de ne pas célébrer le Magal cette année. Après avoir été interdite de tente sur le territoire de Touba, la 3e épouse du défunt guide des Thiantacoune s’était orientée vers Medinatoul Salam pour y tenir le Magal. Mais la dame se heurte au refus du Préfet de Mbour qui lui interdit tout rassemblement sur la voie publique. […]

  4. […] Sokhna Aïda DIallo risque de ne pas célébrer le Magal cette année. Après avoir été interdite de tente sur le territoire de Touba, la 3e épouse du défunt guide des Thiantacoune s’était orientée vers Medinatoul Salam pour y tenir le Magal. Mais la dame se heurte au refus du Préfet de Mbour qui lui interdit tout rassemblement sur la voie publique. […]

  5. […] Sokhna Aïda DIallo risque de ne pas célébrer le Magal cette année. Après avoir été interdite de tente sur le territoire de Touba, la 3e épouse du défunt guide des Thiantacoune s’était orientée vers Medinatoul Salam pour y tenir le Magal. Mais la dame se heurte au refus du Préfet de Mbour qui lui interdit tout rassemblement sur la voie publique. […]

  6. […] Sokhna Aïda DIallo risque de ne pas célébrer le Magal cette année. Après avoir été interdite de tente sur le territoire de Touba, la 3e épouse du défunt guide des Thiantacoune s’était orientée vers Medinatoul Salam pour y tenir le Magal. Mais la dame se heurte au refus du Préfet de Mbour qui lui interdit tout rassemblement sur la voie publique. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici