Accueil Education Droit à l’éducation des enfants : Les enseignants du Grand parti menacent...

Droit à l’éducation des enfants : Les enseignants du Grand parti menacent l’Etat d’une plainte

Face aux  mouvements de grève et aux  sempiternels couteaux tirés entre les syndicats de l’enseignement et le gouvernement, les enseignants du Grand parti (GP) n’excluent pas de porter plainte contre l’Etat du Sénégal, pour violation du droit de « nos » enfants à une éducation de qualité, auprès des juridictions compétentes.

Le système éducatif national a complètement déraillé en raison du bras de fer persistant entre l’Etat et les syndicats de l’enseignement. L’éducation est un droit reconnu par la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, ratifiée par le Sénégal, en son article 26.Ce droit semble être violé par la toute puissance publique et ces syndicats de l’enseignement. Ainsi face à cette situation plus qu’alarmante, la Convention des enseignants du Grand parti (Gp)  sont en passe d’ester en justice contre l’Etat du Sénégal, pour violation du droit de « nos » enfants à une éducation de qualité, auprès des juridictions compétentes. C’est ce qui est ressorti hier de la conférence de presse des enseignants de ladite formation politique. Dans le même sillage, la Convention nationale des enseignants du Grand Parti constate avec beaucoup de regrets, en même temps que les « compatriotes élèves et  parents d’élèves », les perturbations des enseignants-apprentissages liées à la grève qui, depuis le mois de janvier de cette année, secoue l’école sénégalaise ». Pour ce faire, ces enseignants  invitent le Président Macky et son gouvernement à matérialiser les  accords signés avec les enseignants en laissant tomber l’argument des lenteurs administratives, et à corriger l’absence d’équité dans le traitement des agents de l’Etat, pour plus de justice sociale.

Senegal7.com