Accueil Actualités La 2nde candidature de l’Apr fait du chemin : Les frustrés...

La 2nde candidature de l’Apr fait du chemin : Les frustrés du Macky menacent leur mentor

Le prétexte aura été de taille et tous les moyens sont bons pour jeter le pavé dans la marre d’un Apr qui, jusqu’ici, n’a privilégié que les nouveaux venus au détriment des anciens. En effet, des centaines de cadres du parti de Macky vilipendent leur mentor pour avoir été laissés en rade au profit des nouveaux venus. Mais ceci serait un simple prétexte car c’est la seconde candidature de l’Apr qui est mise en branle.

Malgré tout le bruit qui coure derrière la seconde candidature de l’Alliance pour la République (Apr),au plus haut niveau de ce parti, les autorités  de tutelle ne consentent piper mot là-dessus. Mystère boule de gomme car personne ne daigne en parler. Pourtant, cette candidature en second continue de faire du chemin. Plusieurs centaines d’anciens cadres, responsables et militants de l’Apr sont montés au créneau pour dire que trop c’est trop. Ousmane Ndiongue, ses camarades et d’autres responsables qui ont préféré requérir l’anonymat ont décidé de mettre en place un front pour défendre leurs intérêts dans une formation politique que, eux-mêmes, ont fait naître au niveau de leur région, promettent de dérouler dans les prochains jours leur feuille de route. Ces derniers n’entendent pas laisser les transhumants prendre aussi trivialement les rênes de l’Apr après avoir traité de tous les noms d’oiseau leur mentor par le passé. Aujourd’hui, les 53  anciens députés apèristes qui ont décidé de mettre en branle leur propre candidature seraient en jonction avec ces mouvements de contestation de ces anciens qui se sentent éperdument lésés. Pour l’heure, ce qui intrigue les Sénégalais et même les opposants, ni le Président Macky, ni les responsables apèristes, encore moins les militants de la majorité ne daignent piper mot dans ce « bicéphalisme apèriste » à la conquête des suffrages de nos compatriotes. Vraisemblablement, il semblerait qu’on ne veuille pas du tout parler de cette autre candidature apèriste et  tous les regards se braquent présentement en direction d’Alioune Badara Cissé (ABC) ou à tout le moins de Moustapha Cissé Lô. Sur cette affaire, demain il fera jour.

 

Assane SEYE-Senegal7

.