Accueil Actualités Ibrahima Lo : « L’Etat s’engage à réduire les accidents de...

Ibrahima Lo : « L’Etat s’engage à réduire les accidents de la circulation de 35% d’ici 2020 »

Hier, à l’occasion de la cérémonie de l’ouverture de la 8èm Assemblée générale de l’Organisation pour la Sécurité Routière en Afrique de l’Ouest (OSRAO), le Directeur de Cabinet du Ministre des infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Ibrahima Lo, a fait une déclaration sur l’engagement de l’Etat à réduire, de 35%, les accidents routiers, rapporte Dakar Times.

La lutte contre les accidents routiers est une préoccupation de l’Etat. A en croire Ibrahima Lo, le gouvernement s’est engagé à les réduire de 35% d’ici 2020. « Notre pays, à l’instar de la communauté internationale, a élaboré en 2011 son plan national de sécurité routière qui s’est fixé comme objectif général de réduire de 35% les accidents de la circulation et leurs gravités d’ici 2010 », a-t-il annoncé. Avant de poursuivre que cette lutte nécessite l’engagement de la mobilisation des automobilistes, des assureurs des constructeurs automobiles des leaders d’opinion ainsi que les victimes d’accidents.

Par ailleurs, le Directeur du Cabinet du Ministre des infrastructures, des Transports et du Désenclavement a précisé que Dakar doit être le point de départ de toute activité visant à mettre en terme ce fléau. Ainsi, il a énuméré les mesures prises par les autorités étatiques pour diminuer considérablement le taux des accidents. Il s’agit notamment du renouvellement du parc automobile et de la révision du code de la route en rapport avec l’évolution technologique. Il a aussi insisté sur le renforcement des dispositions dissuasives pour les contrevenants, le passage en auto-école des chauffeurs, la numérisation et la sécurisation des titres de transports, et l’extension des contrôles techniques modernes dans toutes les régions du pays.

Pape Coly-(Stagiaire)-Senegal7                                               

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici