Accueil Actualités Après Keur Massar, Terme Sud : Sonko déroule son agenda politique

Après Keur Massar, Terme Sud : Sonko déroule son agenda politique

sonko

Après Keur Massar où le leader de Pastef les Patriotes s’est naguère rendu pour compatir avec les sinistrés des inondations ; le revoilà qui ouvre un autre dossier non moins sensible. Celui des 79 familles de militaires retraités jetés à la rue à Terme Sud. Un acte de haute portée politique qui risque à bien des égards de troubler encore la quiétude du Macky.
Un vrai opposant doit s’opposer sur les sujets brûlants qui préoccupent les Sénégalais. Et Ousmane Sonko le leader de Pastef les Patriotes ne déroge pas à la règle,nonobstant le pied de nez que lui oppose le ministre Mansour Faye.

Ainsi, lors de son récent déplacement au sein de la banlieue pour compatir avec les victimes des inondations, Sonko a tenu un sévère réquisitoire à l’endroit du Chef de l’Etat.

«Personne ne peut dire que Macky n’a rien fait. Il a tenté tant bien que mal à satisfaire les populations. Mais n’a pas fait, malheureusement, le 1/10e de ses engagements et promesses. Les 750 milliards n’ont été débloqués.

Sur les 287 milliards alloués à l’ONAS, seuls 48 milliards ont été dépensés en réalisations. Ce qui ne représente même pas 6% d’exécution en neuf (9) ans», dénonce-t-il. Et d’ajouter : «  Macky est le seul responsable de ce qui arrive aujourd’hui, aux populations de la banlieue « à cause de son incompétence, son incapacité » à gouverner le pays ».

Après le dossier sur les inondations à Keur Massar, l’audience de Mansour qui aura fait beaucoup de bruit n’a pu entacher la détermination du leader de Pastef. Ce lundi, il compte se rendre à Terme Sud pour s’enquérir de l’épineux dossier des 79 familles de militaires retraités  jetées à la rue.

Et le plus cocasse dans cette affaire, c’est que l’annonce qui a été faite sur les 800.000.000 FCFA alloués aux victimes par le Chef de l’Etat ne seraient que de la poudre aux yeux, selon le maire de Sacré-Cœur-Mermoz, Barthélémy Dias.

Ousmane Sonko va devoir nous en apporter un éclairage qui pourrait permettre aux Sénégalais de comprendre qui de l’Etat ou de l’Armée est à la base de ce déguerpissement mal perçu par nos compatriotes.

Opposant notoire au régime de Macky Sall, à l’inverse de ses paires de l’opposition, Sonko est en train de dérouler manifestement son agenda politique.
Assane SEYE-Senegal7

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici