L'Actualité en Temps Réel

Bamba Kasse : Guy Marius Sagna tu as tort !

0

Camarade (je t’appelle ainsi en souvenir de la première marche interdite à laquelle tu m’avais fait participer avec Sanoussi Ba en 2000 pour la libération de Mumuya Abu Jamal)

Cette fois ci tu as tort. Une chose est de décrier la spéculation foncière qui a court dans ce pays…une autre est de le faire sur le dos de nos valeureux Lions qui ont mis fin à plus de 60 ans d’attente et de rêve.

Qu’est ce qu’un  terrain de 200 m2 pour un joueur champion d’Afrique ? Oui pour les professionnels qu’ils sont (sauf le gardien local di Casa Sport) ce n’est pas grand chose…et justement parce que ce n’est pas grand chose il faut l’inscrire dans le registre du symbolique.

Dans 50 ans, les petits enfants de ces joueurs et de leur encadrement seront reconnaissants à la Nation qui avait fait honneur à leurs aïeuls.

Pour résumer, laisse-moi te dire ceci :

Quelle que soit le montant de son salaire, le joueur de football prend sa retraite avant 40 ans !

Contrairement à un enseignant, le joueur n’a pas de salaire à vie. Son contrat peut être résilié à tout moment

Surtout les joueurs Africains ont leur carrière qui ne tienne presque à rien. Tu sais le nombre de joueur qui avait fait chavirer de bonheur le peuple et qui aujourd’hui sont presque sans le sou ?

Au Sénégal tous les corps de métiers bien organisés ont via leurs  coopératives des terrains. Presque gratuitement obtenus. Les enseignants dont certains parlent font partie de ce lot. Il est en effet rare de voir un enseignant aller à la retraite sans au moins une parcelle. Il en est de même pour les médecins du public, les infirmiers etc…..

Donc les joueurs n’ont pas de salaire de l’Etat, n’ont pas de couverture maladie pour eux et leur famille (ils payent pour se faire soigner ou soigner leur famille), n’ont pas de pensions de retraite. Ils font un sport collectif mais la plupart ont des destins individuels…sans oublier tout le poids social qui pèse sur leur frêles épaules

Alors Guy, retiens que c’est tout mérité qu’ils reçoivent 50 millions et 200 m 2 à Dakar…

Et passes à autre chose.

Par Bamba Kassé, journaliste, Sg du Synpics

 

laissez un commentaire