Accueil Actualités Chambre criminelle: L’élève Saër Kébé risque 5 ans de travaux forcés

Chambre criminelle: L’élève Saër Kébé risque 5 ans de travaux forcés

Emprisonné pour apologie du terrorisme, le jeune Saer Kébé qui a passé 4 ans en prison fait face présentement aux juges de la chambre criminelle. En effet le Parquet a estimé que les faits qui lui sont reprochés sont constants. Ce qui fait que Saer risque 5 ans de travaux forcés.

Saër Kébé qui a passé 4 ans en prison avait envoyé en 2015 sur la page de l’ambassade des USA au Sénégal ce poste : ” Vous soutenez Israël. Nous jeunes révolutionnaires Sénégalais, nous attaquerons tous vos intérêts. Nous préparons des attaques courant mai 2015″. Toujours sans préciser la date et l’heure, le jeune qui était âgé au moment des faits de 19 ans est allé plus loin en envoyant d’autres messages à l’ambassade d’Israël et à Israël défense force. Même s’il admet avoir essayé de supprimer ces messages dans la soirée, Saër Kébé estime vouloir dénoncer l’injustice que subissaient les enfants et les femmes qui étaient bombardés par l’armée israélienne dans la bande de Gaza.  Animé par un sentiment de regret, le prévenu soutient: “je ne mesurais pas l’ampleur des propos. J’étais jeune inconscient naïf et immature” .Sa défense a pour sa part sollicité sa relaxe. A l’unanimité, ses avocats ont déclaré que cette affaire devrait même être classée sans suite.

Assane SEYE-Senegal7