Accueil Actualités États-Unis: les républicains veulent le soutien de Trump pour les élections de...

États-Unis: les républicains veulent le soutien de Trump pour les élections de mi-mandat en 2022

Sous le coup d’une deuxième procédure d’« impeachment », Donald Trump conserve une très large influence au sein du Parti républicain : un signe qui ne trompe pas, ce jeudi 28 janvier, le chef des républicain à la Chambre, Kevin McCarthy est allé rendre visite à l’ancien président, chez lui, dans le sud de la Floride, dans sa résidence de Mar-a-Lago à Palm Beach,rapporte RFI.

En rendant visite à Donald Trump, Kevin McCarthy voulait s’assurer de son soutien pour remporter les prochaines élections, celles de mi-mandat en 2022. L’ancien président, même s’il vit désormais reclus dans son club de golf de Floride reste néanmoins incontournable au sein de son parti. Tous les sondages le montrent. Sa ligne politique est encore majoritaire chez les militants

Allégeance. 

Et Kevin McCarthy l’a bien compris. Le chef des républicains à la Chambre avait contesté la victoire de Joe Biden même après l’invasion du Capitole, mais quelques jours plus tard, il avait provoqué la colère de l’ex-président en le jugeant responsable de l’attaque. Sa visite à Mar-a-Lago, ce jeudi 28 janvier, ressemble donc fort à une marche arrière toute en forme d’allégeance à Trump.

Elle fait grincer les dents de certains élus républicains qui veulent tourner la page de l’ancien président mais ces élus anti Trump sont actuellement minoritaires; et, s’il veut remporter les prochaines élections de mi mandat en 2022 et regagner la majorité à la Chambre, McCarthy a donc besoin de Donald Trump. C’est son soutien qu’il est allé chercher et qu’il a obtenu à Palm Beach.

Le trumpisme, encore bien vivant

À l’issue de leur rencontre, qualifiée de cordiale par l’entourage de Trump, une photo des deux hommes tout sourire au milieu du luxe tapageur de Mar-a-Lago a été diffusée. « Le président Trump s’est engagé à faire élire des républicains à la Chambre et au Sénat en 2022 », se réjouit McCarthy par communiqué, tout en dénonçant la procédure d’impeachment lancée contre lui par les démocrates, signe que le trumpisme est encore bien vivant chez les républicains.

Assane SEYE-Sebnegal7

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici